Un atelier, un outil : Le speed-boat

Découvrez les livres blancs rédigés par l’équipe FlexJob

Pas évident d’embarquer un collectif vers un cap commun ?

Un premier pas simple consiste à travailler sur ce cap commun et le voyage à faire
pour l’atteindre grâce à cet outil de facilitation : le speed-boat !

Le 16 mars 2021, nous avons organisé un FlexCafé intitulé : « Facilitation – Un atelier, Un outil : le speed-boat ».

Pour rappel, Un FlexCafé c’est la force de l’intelligence collective inspirée par des situations concrètes. C’est un moment d’échange et de réflexion en inter-entreprises sur les nouvelles façons de travailler, l’attractivité de nos organisations et l’engagement des collaborateurs.

Pour ce FlexCafé nous vous proposons de venir explorer un outil permettant d’embarquer une équipe vers une vision commune et co-construite: le speed-boat.

À lire aussi : Un atelier, un outil : L’inclusion

Utilisation du speed-boat

Lors de votre prochaine session de facilitation, vous pouvez vous aider de l’analogie du speed-boat pour :

  • Faire une rétrospective sur un projet en particulier
  • Rentrer dans une logique d’amélioration continue sur un sujet
  • Construire les objectifs de l’équipe et des objectifs individuels
  • Identifier les forces et les faiblesses
  • Pour générer des idées différenciantes (lancement d’un produit / d’un service)

À savoir : l’aspect visuel et la mécanique de l’atelier permettent à chacun de prendre sa place.

Le speed-boat, l’outil d’animation de vos futures sessions de facilitation fait partie de nos 30 inspirations pour travailler autrement. Si vous voulez en savoir plus, c’est ici 👇

Signification du speed-boat

Chaque élément de l’image est un élément d’une métaphore d’un produit / d’un projet / d’une vision :

  • Le bateau peut symboliser un objectif à atteindre, l’équipe ou alors l’entreprise.
  • Les personnages sur le bateau représentent les acteurs impliqués dans le projet, ceux qui vont faire avancer le bateau.
  • L’île représente l’idéal à atteindre, la destination du bateau.
  • Les ancres symbolisent les freins du projet (= on sait que l’on va devoir composer avec ces éléments)
  • Les rochers incarnent les risques susceptibles de perturber la bonne conduite du projet. C’est ce qui pourrait ralentir, et même faire couler le bateau.
  • Les vents porteurs matérialisent les forces/atouts de l’équipe. Dans la métaphore, le vent va venir souffler dans les voiles du bateau pour le faire avancer.
Support à télécharger (ici)

Les étapes pour bien utiliser le speed-boat

Deux “chemins” de facilitation s’offrent à vous :

  1. Traiter les points un à un ;
  2. Proposer aux participants de les traiter de manière simultanée.

Pensez à prévoir des post-it de différentes couleurs et rappelez la règle : 1 idée, 1 post-it. Selon le nombre d’éléments que chacun aura positionné, faites un vote de priorisation pour traiter les récifs et les ancres qui vous semblent les plus importants à lever.

Ensuite, passer à un temps collectif de recherche de solutions. Cela permettra à chacun de s’exprimer tout en ayant sous les yeux une vision globale du projet. Un des principaux atouts étant aussi que toute l’équipe participe et partage une vision commune !

Étape 1 : Définir l’objectif (l’île)
La personne chargée de faciliter l’atelier présente l’objectif de l’atelier (l’île à atteindre). L’objectif peut également se construire avec le groupe ou vous pouvez également utiliser les “bonhommes” pour demander aux personnes de situer leur état d’esprit ou le rôle qu’elle souhaiterait jouer dans le projet.

Étape 2 : Les vents porteurs
Chaque participant doit prendre un temps de réflexion individuel pour réfléchir à « ce qui m’ aidé, ce qui m’a permis d’avancer ». Ici, chaque idée = 1 post-it vert.

Étape 3 : Comprendre les problématiques (les ancres et les rochers)
Chaque participant doit prendre un temps de réflexion individuel pour réfléchir à « ce qui m’empêche d’avancer » (ancres) et « ce que je présage comme difficultés » (rochers). Ici, chaque idée = 1 post-it orange.

Étape 4 : Prioriser les problématiques
En sous-groupe, les participants prennent connaissance de tous les post-it des deux précédentes étapes et doivent sélectionner 2 idées pour chacune des étapes. Après être revenus en groupe entiers, les participants placent 3 points ou gommettes pour prioriser les principaux challenges à relever, des challenges qui bloquent l’atteinte de l’objectif.

Bon à savoir : on peut également utiliser le speed-boat pour une rétrospective : l’île représentant l’idéal que l’on souhaitait atteindre. Où en sommes-nous par rapport à cet idéal ? Quels ont été nos freins ? Nos forces …

Vous pouvez retrouver tous ces outils d’animation d’atelier dans notre livre blanc sur la facilitation !

Vous souhaitez vous former à la facilitation ?

Vous désirez devenir facilitateur.rice et avoir en main toutes les clés de ce rôle central de nos futures organisations ?

Postures de facilitation, ingénierie des démarches participatives, expérimenter l’intelligence collective, outils et méthodes de facilitation…

Contactez-nous pour vous former à la facilitation !

















    Découvrez notre catalogue d’accompagnements et de formations