Permaentreprise, vers une entreprise plus éthique ?

Découvrez les livres blancs rédigés par l’équipe FlexJob

La permaculture, ça vous parle ?

Né pour l’agriculture dans les années 70, ce modèle est un ensemble de méthodes qui permet de cultiver et de produire tout en préservant et en régénérant les ressources utilisées.

Une vraie philosophie de vie.

Le modèle économique tel que nous le connaissons aujourd’hui accentue les inégalités, affaibli les démocraties, accélère la bio dégénérescence de la planète et le réchauffement climatique.

À lire : Tout savoir sur le développement durable en entreprise

Et franchement, ce n’est pas une situation qui fait rêver.

Et si les entreprises s’inspiraient d’un autre mode de production qui existe déjà : la permaculture ?

Qu’est-ce que la permaentreprise ?

Notre modèle de développement n’est plus viable.

“Mon objectif, en créant et expérimentant ce nouveau modèle de développement d’entreprise, était de me remettre en question en tant que chef d’entreprise, pour mieux lutter contre la dégradation sociale et environnementale du monde”

Sylvain Breuzard

Sylvain Breuzard, PDG de Norsys, a décidé d’appliquer les principes de la permaculture à son entreprise pour construire une organisation plus éthique.

Dans son livre, il transmet son expérience et prodigue ses conseils aux autres chefs d’entreprise.

L’heure est venue de changer d’ère (ou air).

Pour répondre aux problématiques actuelles qu’elles soient économiques, sociales et environnementales, la permaculture est une vraie source d’inspiration pour l’entreprise.

C’est ce qu’on appelle la « permaentreprise ».

Juste un petit instant, nous allons tout vous expliquer.

Si je vous dis :

  • Production efficace utile aux êtres humains
  • Qui ne nuit pas à la planète qui régénère les ressources utilisées
  • Partagent équitablement les richesses créées

Voilà les entreprises qui ont de l’avenir et pour elles tous les voyants sont au vert ! 😉

Permaentreprise : quels atouts pour les entreprises ?

Premièrement, elles attireront plus de talents.

Oui, les gens expriment de plus en plus fortement leurs besoins d’un autre monde. Dans une « permaentreprise » on s’en soucie réellement, ce qui donne plus envie aux salariés. Ces derniers se tourneront beaucoup plus facilement vers une entreprise qui est déjà impliquée dans sa transition écologique.

Deuxièmement, toujours plus de clients.

Les consommateurs rejettent de plus en plus tout ce qui est jugé néfaste pour la planète et favorise de plus en plus le développement durable.

Soyez prêts !

Troisièmement, vous allez faire de réelles économies.

Le désengagement des salariés, l’absentéisme, le burn-out, mais aussi le manque de fiabilité des fournisseurs en cas de ruptures des chaînes d’approvisionnement, représentent des sommes astronomiques mises bout à bout.

Réduisez les coûts cachés !

Enfin plus d’anticipation des normes, des lois et des réglementations. Plus d’innovation. Donc plus de performance.

Prenez un temps d’avance !

La permaentreprise repose sur 3 principes éthiques.

Mais alors, concrètement on fait comment ?

Concrètement, on fait comment pour devenir une « permaentreprise » ?

Rien à voir avec du greenwashing, c’est un réel changement de modèle.

Tout d’abord, il faut définir sa raison d’être et les enjeux de l’entreprise sur la base de trois principes éthiques indissociables :

  1. Prendre soin des êtres humains
  2. Préserver la planète
  3. Se fixer des limites et partager les surplus

Ensuite, il faut définir les projets et actions qui devront être menés avec une forte préoccupation d’usage mesuré, voire même régénératif des ressources qu’elles soient naturelles ou humaines.

Pour avoir un véritable impact, Il faut aussi se fixer des objectifs d’impact.

Enfin il faut organiser ses parties prenantes par projet pour créer de meilleures synergies pour être plus efficace, tout simplement.

Il ne reste plus ensuite qu’à mettre en mouvement la « permaentreprise » avec un outil de pilotage basé sur un référentiel d’indicateurs propres à chaque entreprise.

Pour résumer, la permaentreprise peut par exemple :

  • Régénérer le bien-être physique, mental des collaborateurs et leur employabilité
  • Préserver la planète en visant une contribution positive en carbone
  • Se fixer des limites
  • Mieux partager ses résultats financiers

« Les dix prochaines années vont être déterminantes pour l’évolution du monde aujourd’hui. Je souhaite partager le modèle de permaentreprise avec toutes celles et ceux qui souhaitent être acteurs pour une évolution positive du monde. Je m’adresse particulièrement aux chefs d’entreprise qui par leur lucidité rendront leur entreprise performante, mais également engagée à la hauteur des enjeux du monde.
Les générations futures et les jeunes qui nous entourent nous attendent avec inquiétude. Faisons-en sorte que dans quelques années, ils soient fiers de nous, car nous aurons eu le courage de remettre en question et notre vision et nos pratiques d’entrepreneuriat. »

Sylvain Breuzard

Loin d’être une théorie, le modèle de la permaculture peut très bien inspirés les entreprises afin de guider ses actions et ses prises de décisions.

Envie de faire évoluer votre entreprise face aux grands enjeux du 21e siècle ?

À lire : Nos entreprises sont-elles encore Tayloriennes ?

En savoir plus : Sylvain Breuzard, expérimente ce modèle de « permaentreprise » au sein de son entreprise depuis plusieurs années et vous livre une méthodologie et un guide très détaillé dans son ouvrage : La permaentreprise – Un modèle viable pour un futur vivable, inspiré de la permaculture

Découvrez notre catalogue d’accompagnements et de formations