Marque employeur : bien plus qu’un simple concept

Découvrez les livres blancs rédigés par l’équipe FlexJob

La notion de marque employeur est incontournable aujourd’hui

Qu’est-ce que la marque employeur ? Pourquoi est-elle importante ?

Comment la définir ?

Quels sont ses bénéfices pour l’entreprise ?

Nous allons répondre à toutes ces questions au travers de cet article.

Marque employeur : définition et composantes

Par définition, la marque employeur désigne :  » l’ensemble des problématiques d’image d’une marque à l’égard de la cible des employés ou des salariés potentiels « .

De ce fait, la gestion et la définition de la marque employeur sont sous la responsabilité des services de gestion des ressources humaines en collaboration avec le service communication.

Elle s’articule autour de 3 principaux axes :

• L’offre RH : elle reprend les valeurs et la culture de l’entreprise. Les pratiques managériales, les innovations ainsi que les possibilités d’évolution.

• L’image de l’entreprise en interne : c’est ce que l’entreprise souhaite communiquer à ses collaborateurs.

L’image de l’entreprise à l’externe : c’est la perception que les partenaires et les futurs candidats ont de l’entreprise. C’est un levier incontournable pour sa réputation.

Communication interne + offre RH + image externe = marque employeur !

La  » employer branding « , en raison de son fort impact sur le recrutement, est généralement sous la direction du service des ressources humaines même si des problématiques de communication sont souvent liées.

Pourquoi la marque employeur est-elle indispensable dans une entreprise ?

Du point de vue de l’entreprise, son image qu’elle dévoile via son site ou ses réseaux sociaux doit être en adéquation avec le ressenti des collaborateurs.

Un futur candidat n’hésitera pas à se renseigner sur la culture de l’entreprise avant de postuler et plus particulièrement sur les réseaux sociaux via Facebook et surtout Linkedin.

Selon une enquête de RegionsJob, 87 % des jeunes talents s’attardent davantage avant de postuler sur :

Les pratiques managériales

• La culture d’entreprise

• Les conditions de travail

• Les valeurs qu’elle défend si elle possède un plan RSE.

Si les résultats sont positifs, 71 % décideront de postuler.

Au contraire, si des informations négatives remontent, 58 % abandonneront leur candidature.

Si le développement de sa marque employeur n’est pas un enjeu pour l’entreprise, cette dernière risque de ne jamais voir les candidatures des nouveaux talents.

Une marque employeur pour toutes les entreprises ?

Aujourd’hui, ce sont principalement les grandes entreprises qui décident de développer leur marque employeur.

Même si pour la plupart, leurs pratiques managériales sont connues de tous, même du public extérieur grâce à leur transparence.

Il y a encore de nombreuses grandes entreprises qui subissent une mauvaise réputation qui ne reflète absolument la modernité de leurs pratiques.

Souvent le cas d’entreprises qui ont connu un problème avec un produit ou dans le cas de licenciements massifs par exemple. Après une forte médiatisation, leur marque employeur et leur réputation se sont fortement dégradées.

En ce qui concerne, les PME et les start-ups, la réputation de ces dernières est souvent très positive.

Perçues par le grand public comme des entreprises dynamiques, modernes et sympathiques, leur culture d’entreprise et la politique RH reflètent généralement ce que pensent les collaborateurs.

En résumé, toutes les entreprises ont une marque employeur. À elles de savoir si elles souhaitent en faire un enjeu prioritaire et de se préoccuper de son rayonnement en interne comme à l’externe.

Comment gérer sa marque employeur ?

La définition et la gestion de la marque employeur sont de véritables problématiques marketing. Elle doit, d’une part, fidéliser les employés, tout en véhiculant et valorisant la culture de l’entreprise pour attirer de nouveaux talents.

Concrètement, établir une vraie marque employeur se résume à 4 actions majeures :

• Toujours renvoyer une image humaine de l’entreprise : il s’agit de répondre à tous les candidats, même à ceux qui ne seront pas reçus.

• Développer le recrutement 3.0.

• Harmoniser la communication interne et externe.

• Faire évoluer les pratiques managériales et définir collectivement les valeurs de l’entreprise.

Développer sa marque employeur, c’est entre autres se donner la possibilité de séduire les candidats. Mais également de permettre aux collaborateurs atuels de s’épanouir et de travailler dans un environnement engageant.

Et si vous développiez votre marque employeur en travaillant sur votre organisation interne ?

Découvrez notre catalogue d’accompagnements et de formations