Tentez la gouvernance participative !

Découvrez les livres blancs rédigés par l’équipe FlexJob

Envie de tenter l’aventure de la gouvernance participative ?

C’était le thème principal de notre FlexCafé et table ronde du 14 novembre 2023 à L’Ellipse, focus sur une étonnante évolution qui fait parler d’elle. 

Partager les rôles et les décisions, est-ce si étonnant ? 

Chez FlexJob, nous sommes convaincus des apports d’une gouvernance partagée.

Nous sommes convaincus que croire en chacun avec sincérité apportera in fine une performance durable des Organisations.

À titre d’exemple, voici une prise de position d’un de nos clients qui préfère parler de son entreprise comme “accueillante” plutôt que “attractive”. Ainsi, c’est l’entreprise qui se tourne vers les autres plutôt que l’inverse.

La gouvernance partagée est le choix d’une invitation faite à chaque membre d’une organisation à contribuer avec tout ce qu’il est au sein du collectif pour construire et organiser la vie de l’entreprise.

Une approche plus participative, une organisation plus naturelle ?

Il est important de souligner la différence ici entre naturel et inné. Ce n’est pas parce qu’on “libère” l’entreprise que l’autonomie et la collaboration pourront s’appliquer. Il est nécessaire de créer les conditions pour que l’autonomie et la collaboration se mettent en place et s’appliquent au quotidien.

Pour cela, il n’y a pas de recette magique ni de vérité absolue. Il s’agit de jouer avec la complexité et d’évoluer régulièrement pour s’adapter.

Lors de ce FlexCafé, nous avons partagé quelques clés de lecture pour activer certains leviers qui nous semblent importants à travailler :

  • S’inspirer parmi les modèles existants pour savoir sortir du cadre (perma-entreprise, Opale, Sociocratie, Holacratie, Entreprise Libérée)
  • Structurer pour offrir plus de liberté. Car il est plus facile d’évoluer à partir d’un système clair et de prendre ses libertés dans un cadre défini. “Tout ce qui n’est pas écrit est autorisé”
  • Redistribuer les rôles managériaux. Si le poste de manager est repensé, il reste primordial de s’assurer que ses rôles sont couverts par d’autres moyens (cf. grandes tâches du manager par Peter Drucker).
  • Innover sur la prise de décision. Et s’inspirer d’un large panel permettant l’initiative individuelle et l’adhésion collective (consensus, consentement, vote, sollicitation d’avis, autoritaire).
  • Accompagner le changement de posture. Car la structuration seule ne permet pas d’ancrer des valeurs comme l’écoute et la communication.

Lors de la Table ronde, nous avons accueilli trois intervenants qui ont partagé en toute transparence leur expérience de la transformation culturelle vers plus d’autonomie et de responsabilisation au sein de leurs organisations.

Pour illustrer le concept de gouvernance partagée, nous vous présentons le témoignage inspirant de deux salariés d’ELMY, une entreprise fournisseur d’énergie verte de plus de 150 personnes, adoptant l’holacratie et opérant selon un modèle de gouvernance partagée depuis plusieurs années. Ainsi que le témoignage de FlexJob, qui applique la gouvernance participative depuis plusieurs années.

Nous remercions nos speakers présents :

  • Paul Poulain, Ingénieur études solaires ELMY
  • Jérôme Houenouvi, Opérateur Service client, ELMY
  • Guillaume Joret, Facilitateur FLEXJOB

36 pratiques à impact positive pour transformer votre organisation.
36 pratiques à impact positives pour transformer votre organisation.

Gouvernance partagée : des exemples de pratiques

Ils ont chacun partagé un exemple de pratique qui traduit la gouvernance partagée dans leur entreprise.

Les membres du cercle Service client Elmy ont exprimé le besoin d’avoir un appui d’un ou d’une “Team Leader” plus proche du terrain que le Leader de Cercle. Leur proposition a été validée et l’équipe s’est chargée, en toute autonomie, de décrire le poste et de réaliser les entretiens de recrutement. “La participation à l’ensemble du processus a permis l’engagement de tous” et “La décision reflète ce dont le collectif avait besoin”.

Jérôme Houenouvi

Chez FlexJob, nous avons accès à tout et la transparence est de mise. C’est bouleversant au début. Puis je l’ai pris comme un signe de confiance important et cela amène à la co-responsabilité : non seulement vous pouvez, mais vous devez faire avancer FlexJob. Nous connaissons les salaires des collègues et nous choisissons nos salaires, en conscience, lors d’un processus annuel. Nous connaissons les congés et le suivi financier, ce qui nous amène à une vigilance partagée.

Guillaume Joret

En plus de mon métier, je suis facilitateur interne ELMY. J’ai été formé et j’ai été élu (par un processus d’élection sans candidat) pour 3 mois pour animer les réunions opérationnelles et de gouvernance d’un cercle ELMY. Je m’assure que les réunions sont bien menées et répondent aux objectifs en toute neutralité. Cela permet aussi les croisements entre services.

Paul Poulain

Une gouvernance participative : les conditions de succès partagées par ELMY et FlexJob

Le système “Holacratie” mis en place nécessite un accompagnement de l’ensemble des collaborateurs pour informer et donner du sens. “On se rend compte que les frustrations des collègues sont dues à des incompréhensions” partage Jérôme. “Le cercle Richesses Humaines explique le modèle pour embarquer” explique Paul et “il n’y a pas de fortes frustrations, car chacun peut partager et questionner”. Les objections peuvent être remontées au référent RH du cercle, qui est différent du Team Leader.

Chez FlexJob, en réunion hebdomadaire, chacun peut amener une tension et le facilitateur (tournant à chaque réunion) va aider à ce que la personne ressorte avec des réponses. “En tant que jeune arrivant, ce n’est pas toujours simple. Nous avons un système de Buddy qui nous accompagne et qui nous aide”.
Les rôles, décrits et partagés dans chacune des structures, permettent d’apporter de la clarté et de la fluidité aussi bien en interne qu’en externe. Pour l’externe par exemple, il est nécessaire de se questionner pour avoir un interlocuteur stable à qui s’adresser. En interne, les rôles peuvent être tournants.

En conclusion, il a été partagé la nécessité de trouver son propre modèle et de le construire à partir d’un changement de posture, qui sera garant d’un changement de paradigme vers une gouvernance plus participative.















    Par ex: 69002







    Découvrez notre catalogue d’accompagnements et de formations

    La Trilogie de la Transfo'

    1 mail par semaine pendant un an. Des pratiques à impact pour transformer durablement votre organisation.

    Merci ! On se retrouve tout de suite dans votre boîte mail 😉

    La (super) newsletter de FlexJob

    Toute l'actu du Travailler Autrement dans votre boîte mail. 

    Merci pour votre inscription à notre newsletter