Générer des idées grâce à la facilitation

Facilitation : 2 outils pour favoriser la créativité

Pour enrichir votre boîte à outils de facilitateur et favoriser le développement de l'intelligence collective au sein de votre équipe, nous vous proposons de (re)découvrir deux techniques d'animation qui ont pour but de permettre l'émergence d'idées nouvelles : les chapeaux de Bono et le World Café.

 

Vous pouvez retrouver ces 2 méthodes et bien d'autres dans le livre blanc "C'est une bonne situation ça, facilitateur ?". Cliquez ici pour le télécharger.

 

 

La méthode des "6 chapeaux de Bono"

L'objectif de cette méthode est de générer des idées en évitant la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles dans un process d’idéation.

Temps à prévoir / taille de groupe : 1 heure minimum / 6- 15 personnes

Explications / déroulé : La technique d’animation des 6 chapeaux de Bono repose sur l’incarnation par les participants de différents modes de pensée à tour de rôle. Chaque mode de pensée permet d’aborder le sujet traité via un angle particulier pour générer de nouvelles idées, de nouvelles pistes de solutions. A chaque chapeau correspond un mode de pensée et donc un rôle particulier.

Deux options s’offrent à vous pour l’animation : soit vous distribuez les chapeaux de manière à ce que les différents modes de pensée soient représentés en même temps autour de la table, soit vous pouvez donner le même chapeau à tout le monde, en même temps. Par exemple, quand il s'agit d'utiliser la méthode lors d'une réunion, le principe est de faire l’effort d’incarner les modes de pensée à tour de rôle.

Les 6 chapeaux sont les suivants :

  1. Chapeau blanc : s’en tenir aux faits. Lorsqu’il porte le chapeau blanc, le participant s’en tient à l’énoncé de choses très factuelles. Il partage des chiffres, des études ... 
  2. Chapeau rouge : la critique émotionnelle. Avec le chapeau rouge, le participant se place dans un mode de pensée très intuitif, via un angle émotionnel par lequel il va partager ses intuitions, ses sentiments … Il n’a pas à se justifier de ses propos aux autres participants. 
  3. Chapeau noir : le contradicteur. Un participant qui porte le chapeau noir s’efforcera de se placer dans une posture très prudente et ira questionner les points soulevés par les autres participants en soulignant les dangers et les risques associés. 
  4. Chapeau jaune : l’optimiste. Porter le chapeau jaune, c’est se mettre dans une posture résolument optimiste et presque rêveuse. C’est l’incarnation de la critique positive : lorsqu’il porte le chapeau jaune, le penseur partage ses rêves et ses idées les plus folles. 
  5. Chapeau vert : la créativité. En portant le chapeau vert, le participant devra se mettre dans un état d’esprit que l’on pourrait qualifier de “poil à gratter”. Il doit essayer de proposer de nouvelles façons de considérer le sujet traité et essayer à tout prix de sortir de nos schémas de pensées “classiques”. 
  6. Chapeau bleu : l’animateur. La personne qui porte le chapeau bleu est chargée de canaliser, d’organiser les échanges entre les autres participants.

 

La méthode du World Café

La deuxième méthode que nous vous présentons aujourd'hui a pour objectif principal d’aboutir à des solutions concrètes et rapidement opérationnelles. C’est une méthode de facilitation qui permet de stimuler l'intelligence collective, la créativité et l'émergence d'idées nouvelles tout en mettant de côté les clivages hiérarchiques.

Matériel nécessaire : de l’espace ! Au moins 6 tables, des chaises et de quoi prendre des notes.

Temps à prévoir : 1h30 - 2h d’atelier. 

Explications / déroulé : Le facilitateur commence par répartir les participants sur différentes tables. Une table réunit a minima 3 / 4 participants et nous conseillons de mettre en place 6 tables dans l’idéal. Sur chaque table, un hôte est présent pour diriger les débats et les participants sont les “ambassadeurs”. Point important : vous pouvez attribuer les rôles sans tenir compte de la hiérarchie habituelle. Après 20 minutes d’échange, les participants changent de tables. Les hôtes ne se déplacent pas et accueillent les nouveaux arrivants en leur présentant les idées développées lors des 20 minutes précédentes.

Une fois que les participants auront pu se déplacer sur l’ensemble des tables, vous avez deux options pour la restitution des discussions :

  1. Si vous avez un grand nombre de participants, les hôtes peuvent restituer les débats qui ont eu lieu à leur table et ainsi représenter les ambassadeurs.
  2. Autre option : les participants de chaque table s’organisent pour faire la synthèse des  discussions et organiser un plan d’action.

Pour qu’un World Café soit un succès, il faut être particulièrement vigilant sur les points suivants :

  • délimiter le sujet avec une problématique simple & claire. Il est préférable de privilégier une thématique positive qui implique tous les participants.
  • éviter les termes techniques, flous ou négatifs.

Autre point clé, pour éviter la déperdition des connaissances au fil du brainstorming, il est primordial que les participants notent leurs idées. Vous pouvez par exemple créer un canevas qui servira à la prise de note et que les participants compléteront à tour de rôle lorsqu’ils changeront de table lors de l’atelier. Les apports : Le World Café est particulièrement approprié pour stimuler l'intelligence collective. Le format permet de favoriser la créativité et l'émergence d'idées nouvelles. Autre avantage du fait du format tournant et de la répartition des participants en petits groupes : chacun peut s’exprimer plus
facilement.

 

Se former à la facilitation

Nous organisons régulièrement des sessions de formations à la facilitation (à distance ou en présentiel à Lyon) - contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus.