Témoignage télétravail Anybox

[Témoignage télétravail] La confiance comme point de départ chez Anybox

Lors du webinaire du 26 mars (Les techniques et astuces pour organiser le télétravail), nous avons eu la chance de bénéficier du témoignage de Delphine Lemire, en charge de l’accompagnement fonctionnel de la solution Odoo et accessoirement community manager au sein de Anybox. L’entreprise propose des services en lien avec le numérique : conduite du changement, développement d’application, architecture tech …

Et elle possède deux particularités très intéressantes : 

  1. Un mode de gouvernance horizontal. L’entreprise se construit dans le cadre de l’holacratie. Cela permet une responsabilisation et une autonomie forte des collaborateurs au sein des différents cercles qui composent l’entreprise.
  2. Un fonctionnement en télétravail depuis la création d’Anybox en 2010 puis en full remote depuis 2015 pour l’ensemble des 23 collaborateurs !

Retour sur quelques-uns des points abordés pendant l’événement pour réussir au mieux la pratique du travail à distance.

 

La confiance comme point de départ

Anybox applique le principe de la confiance “par défaut” ou confiance “à priori”, c’est-à-dire que tout le monde démarre avec un potentiel de confiance à 100%. Il faut avoir confiance sur le fait que les collaborateurs sont loyaux envers la structure et leurs engagements client. Pour le représenter, Delphine a un dicton : 

“On peut profiter de la piscine toute la journée si le client est content” :-)

Cela demande toutefois un portage fort par le gérant.

 

Créer et développer du lien avec la distance

Au sein de l’entreprise, des collaborateurs ont un rôle d’animation de la cohésion. Dans le cadre de l’holacratie, on parle du «1er lien»,  les scrum master jouent également ce rôle, Anybox évoluant dans un context agile

Des événements off sont organisés pour sortir du cadre opérationnel et créer des espaces qui rendent possible le partage hors cadre pro et permettent ainsi de créer et de soigner le lien entre les collaborateurs. En temps normal, les collaborateurs se réunissent de manière physique tous les trimestres, au-delà du trimestre le temps semble long..

 

Télétravail & communication interne 

Les visioconférences sont largement utilisées pour les échanges, et l’entreprise teste actuellement l’outil open-source BigBlueButton. Ce dernier propose des options interactives type tableau blanc, sondage …

L’outil de tchat Mattermost est également utilisé avec, entre autre, le canal “Coffee room” pour permettre un espace de discussion informel, comme on le fait traditionnellement autour de la machine à café au bureau.

Pour prévenir les risques qui pourraient survenir (isolement, anxiété, difficulté à concilier pro & perso), un des scrum master utilise une des réunions (de gestion des affaires courantes) pour prendre la température de l’équipe et ajuster en fonction.

Autre point clef de l’organisation d’Anybox : la bienveillance est partie intégrante de la culture d’entreprise. Avec l’holacratie, elle favorise fortement la responsabilisation de chacun ainsi que la coopération au sein du collectif.

 

Télétravail & confinement : comment s’adapter ?

Le confinement bouscule aussi l’organisation des entreprises pourtant habituées au travail à distance :

"Il faut garder à l’esprit que la pratique du télétravail dans le contexte actuel, avec la garde des enfants, entre autre, diffère de la pratique en temps normal."

L’adaptation à cette nouvelle situation se fait naturellement. Le fonctionnement holacratique et la bienveillance culturelle font que les Anyboxiens respectent le rythme de chacun. L’objectif est de limiter au maximum l’augmentation de la charge mentale, notamment de ceux qui télétravaillent avec leurs enfants.