Qu'est-ce que le métier de product owner ?

Le métier de Product Owner

De plus en plus recherché, le métier de Product Owner peut être comparé à celui d’un chef de projet digital ; mais avec bien des nuances ! Pour cela, il se doit de posséder de nombreuses compétences digitales et avoir une bonne connaissance des métiers qui gravitent autour de son rôle. Souvent curieux et rigoureux, le Product Owner constitue le lien entre les équipes métiers et les équipes techniques : il porte la vision du produit. Découvrons ensemble le descriptif de ce métier !

 

Le poste de Product Owner

Souvent considéré comme Chef de Projet pour simplifier son rôle, le Product Owner a la responsabilité principale d’arriver à la définition d’un produit qui répondra aux besoins des utilisateurs dans le respect du temps et du budget qui lui sont alloués. Il est en charge du bon déroulé de la création, de l'application et du résultat de ce que souhaite son client, grâce notamment à la méthode de l'"Agile Project Management" ou "méthodologie management". Répandue de plus en plus largement à partir des années 2010, cette méthode met l'accent sur les échanges entre les équipes et le client (les utilisateurs). En effet, le principe du métier de PO est d'être garant de la vision du produit tout au long du projet. Pour y arriver, le PO délimite les étapes de création, de conception et de réalisation du produit tout en restant en contact permanent avec les utilisateurs pour arriver à un produit final qui répond à leurs besoins.

 

Les missions du Product Owner

Pour réaliser à bien ses différentes missions, le Product Owner doit respecter de nombreuses étapes. Premièrement, il doit identifier les attentes et les besoins des utilisateurs. Grâce à de nombreux échanges et de phases de créativité, il peut dresser un premier « profil » du produit et identifier les fonctionnalités qui vont devoir composer ce dernier pour répondre aux besoins des utilisateurs. Une fois cette étape réalisée, il se doit de planifier les différents deadlines et attribuer des missions à ses équipes. Attention, le Product Owner doit toujours avoir en tête la vision du produit, vision qui est respectueuse des fonctionnalités du produit et des besoins des utilisateurs.

À cela, il faut ajouter une autre mission au Product Owner : le respect du budget. En effet, certains clients peuvent parfois (toujours ?) demander des fonctionnalités en plus et cela a un coût. Il se doit de respecter scrupuleusement son budget et il ne doit pas hésiter à aborder la question du budget avec son client. Si la nouvelle demande lui paraît bien trop chère par rapport au budget alloué au début ou trop éloigné de la vision initiale du produit, le Product Owner se doit d'être clair avec son client.

Quelles sont les missions du product owner ?

 

L'environnement technique du Product Owner

Un des plus du Product Owner est qu’il possède une connaissance certaine des outils techniques et technologiques de dernière génération. Certains viennent même directement des métiers du développement logiciel ! Surtout, il est habitué à évoluer dans des environnements portés par une philosophie agile, philosophie qui au cœur de son métier. Par exemple, il est à même de construire un Product Backlog. Cet outil permet de constituer une liste des éléments nécessaires pour mener à bien le projet. Grâce à cette méthode, il peut alors prioriser les différentes missions, les fonctionnalités et assigner tel ou tel membre d'une équipe à la réalisation de celles-ci.

Nous l'avons vu précédemment, le Product Owner se doit d'être à l'écoute des attentes du client. Pour cela il élabore des Users Stories, c’est-à-dire qu’il découpe l’ensemble des versions possibles du produit en retenant pour chaque version les critères qui permettront la meilleure utilisation possible par rapport aux demandes du client. Grâce à cette méthode, les différents membres de son équipe peuvent à tout moment se remémorer les besoins du client pour savoir s'ils sont en phase avec ce qu'ils produisent. Le processus dans son ensemble est ensuite découpé en sprints à durée variable. Chaque fois qu’une étape arrive à son terme, un bilan est fait sur ce qui a été réalisé et ce qui reste à faire. L’avantage de cette méthode est que cela permet au PO d’avoir une meilleure gestion globale tout en gardant une capacité d’adaptabilité par rapport aux nouvelles demandes du client. De plus, l’environnement technique d’un Product Owner est par définition en perpétuelle évolution ; il doit donc se tenir au courant des dernières évolutions en matière d’avancées technologiques.

 

Le profil du Product Owner

Le Product Owner doit avant tout être organisé et rigoureux. Pris par les échéances, il se doit de respecter scrupuleusement ses différents deadlines pour ne pas être en retard sur l'élaboration du produit final. Grâce à ses méthodes organisationnelles, le Product Owner peut construire un premier Product Backlog qui peut être amené à évoluer selon les besoins qui remontent des utilisateurs. C’est le PO qui est le garant de la vision du produit de par le lien qu’il crée entre les parties métiers & techniques du projet.

Dans de nombreuses offres de poste pour Product Owner, des qualités comme la pédagogie et la diplomatie sont mises en avant. En effet, de par son rôle, il se doit mener à bien les séances de créativité en étant à l'écoute des idées de ses collaborateurs techniques et métier. Il doit également retranscrire à la perfection les demandes et les attentes de son client (les utilisateurs) en étant à l'écoute de ces derniers. Le profil recherché d’un Product Owner met en exergue sa faculté à cerner au maximum ce que le client, les utilisateurs attendent. Rigoureux, réactif, curieux et force de proposition, le Product Owner est un moteur du projet dans une démarche agile !

 

Comment devenir Product Owner ?

Quelle formation suivre pour devenir Product Owner ? Le plus souvent, le PO est diplômé d'une école d'ingénieur ou de commerce. Néanmoins, il se doit d'assimiler très rapidement les critères techniques d'un projet, et les dernières technologies. Mais il n’y a pas de parcours unique pour arriver à ce poste ! De nombreux Product Owner viennent par exemple des métiers du développement logiciel, d’autres sont d’ancien chef de projet marketing, des designers avec une sensibilité UX …

Aussi, de nombreuses formations complémentaires existent pour préparer la certification de Product Owner. Les offres d’emploi sont nombreuses dans le secteur du e-commerce, en agence digitale, chez les éditeurs de logiciels, mais la concurrence peut être rude. Il faut donc avoir de nombreuses cordes à son arc pour trouver l’entreprise qui portera un projet et des manières de travailler qui vous font vibrer !

 

Je suis Product Owner, quel salaire demander ?

Comme dans de nombreux métiers liés au digital (et de nombreux métiers tout courts !), la rémunération d’un Product Owner est généralement fonction de son niveau d’expérience. Un candidat junior peut espérer débuter avec un salaire d’environ 34-37000 €/an en région parisienne et d’environ 10% moins hors de l’Île-de-France. Petit à petit, cette rémunération peut évoluer et un PO senior peut prétendre à un niveau de rémunération à hauteur d’environ 50 000 €/an. Cependant, il faut bien avoir en tête que le salaire d’un Product Owner en CDI dépend de la taille de l’entreprise pour laquelle il œuvre, de l’importance du ou des projets qu’il gère …

Comment est-il possible de travailler autrement en tant que Product Owner ?

En tant que Product Owner, il est indispensable d'avoir autour de vous une équipe solide et en qui vous avez confiance. En effet, il échange avec l’ensemble des parties prenantes d’un projet et en lien constant avec les équipes techniques et les clients. Métier directement issu du framework Scrum, le PO peut et doit travailler autrement au niveau des méthodes de management qu'il utilise. Dans ce domaine, exit les méthodes managériales des années 90 et place nette pour le framework scrum et les pratiques associées. La clé pour performer au quotidien étant d’avoir des rôles bien définis entre le Scrum Master, le PO, l’équipe de développement et que tous ces derniers soient habitués à travailler ensemble.