Learning expedition RTE

Une journée chez ... RTE Nord

L'innovation managériale, l'engagement des collaborateurs, la collaboration, le travail à distance ... Autant de thèmes sur lesquels nous avons proposé à des managers du groupe AG2R La Mondiale des temps d'inspiration sous un format de Learning Expedition. L'objectif de ces "voyages d'inspirations" : aller à la rencontre d'entreprises qui ont mis en place des initiatives innovantes sur ces sujets. Première entreprise rencontrée : RTE à Lille. Retour sur quelques points marquants de cette journée !

L'après-midi s’est déroulé au sein du Showroom, un centre d’innovation qui présente les travaux de recherche ainsi que les solutions innovantes imaginées par RTE pour répondre aux enjeux de la transition énergétique. Cet espace est situé sur le site d’EuraTechnologies, un écosystème dédié aux acteurs de l’innovation et de l’entrepreneuriat numérique. 

Réaliser cet après-midi de Learning Expedition au sein de ce lieu permet de sortir de son cadre de travail habituel et ainsi de se placer dans une posture de découverte et d’ouverture. Nous avons été reçu par Thomas Bachy et François Boulet qui nous ont accordé de leur temps pour partager ce qu'ils vivent au sein de RTE.

 

Pourquoi cette Learning Expedition ?

Le choix de RTE, et plus particulièrement de RTE Nord, est intéressant pour plusieurs raisons :

  • La mise en place d’un système de reconnaissance au sein des équipes ;
  • Un club de Corporate Hacker pour incarner les valeurs d'audace et de transparence de l'entreprise et pour faire évoluer le système de l'intérieur ;
  • La mise en place d’une banque d'idées et d'outils managériaux (les Tûûts) pour améliorer le management au quotidien ;
  • La création de groupe de co-développement entre pairs ;
  • Et bien d'autres ...

L’objectif étant d'inspirer les managers présents en leur faisant découvrir d’autres manières de faire par rapport à des problématiques qui peuvent être similaires à celles qu'ils rencontrent au quotidien au sein d’AG2R La Mondiale.

Locaux Showroom RTE

 

La reconnaissance interne : le KIFF

Suite à un séminaire entre managers au sein de RTE, la question de la reconnaissance a émergé notamment du fait des résultats des enquêtes internes. “On a l’impression de faire preuve de reconnaissance et pourtant les salariés ne se sentent pas reconnus”

Élément intéressant à relever : lors des échanges qui ont suivi sur le sujet avec des collaborateurs, pas une seule fois la rémunération n’a été évoquée ! Ce sont plutôt des actions relatives à la reconnaissance entre pairs qui ont été évoqués  : “Quand mon n+1 m’invite au resto après un projet” ; “Quand on me remercie pour le travail accompli”

En parallèle, le Studio, une équipe de 5 personnes dédiées à la veille d’innovation et immergées dans des start-ups a mis en place une Newsletter de veille pour RTE. Dans cette Newsletter, le dispositif de KIFF a été identifié. Pour faire simple, le KIFF c’est un mode de feedback positif. Via une plateforme en ligne, on peut envoyer des KIFF (ndlr : un signe de reconnaissance) à n’importe quel autre collaborateur de l’entreprise.

Le dispositif est centré sur les soft-skills (communication, adaptabilité, leadership, créativité …) et permet d’envoyer un commentaire libre avec le kiff. Pour que des dispositifs de ce type soient un succès, il est capital que le management montre l’exemple. Expérimenté depuis un peu plus d’un an, le système a d’abord été testé sur un petit groupe avant d’être élargi à l’ensemble des managers d’entité des sites lillois du groupe. 

Le dispositif fonctionne sur le volontariat et son lancement a été accompagné d’explications auprès de l’ensemble des managers. Le principe de fonctionnement et de déploiement repose sur une logique itérative et progressive

Point de vigilance : le coût du dispositif augmente avec le temps, il faut l’anticiper. De même, s’il n’y a pas d’évolution, le dispositif peut s'essouffler.

 

Ce qui marche c’est d’essayer, de réessayer. C’est aussi comme cela que l’on essaime le goût de l’autonomie, de la responsabilisation. Il faut savoir pourquoi l’on fait les choses.” - Thomas Bachy

 

Co-développement

Le co-développement au sein de RTE est utilisé dans le but de libérer l’action des managers : “J’ai beau être manager, je ne suis pas un surhomme”.

Ainsi, ce sont 8 managers qui se réunissent 4 jours par an hors de leur espace habituel dans un cadre bienveillant.

Chaque demi-journée, un manager présente un problème qu’il rencontre.

  1. Exposé d'une problématique, d'un projet ou d'une préoccupation (les 3 P). Le manager “client” expose sa situation, les autres sont dans une posture d’écoute.
  2. Clarification : Les managers posent des questions pour s’assurer d’avoir bien saisi la situation. Celui qui a la parole répond et précise si besoin.
  3. Contrat : Le “client” formule sa demande par rapport à sa problématique au groupe et précise le type de soutien souhaité. 
  4. Consultation - exploration : Les managers réagissent : ils partagent leurs impressions, questions réflexives, réactions, commentaires, idées, suggestions ... Le “client” écoute sans débattre, fait préciser au besoin, et note les suggestions des managers.
  5. Synthèse des apprentissages et plan d'action : Le “client” assimile l'information, indique ce qu'il retient, et conçoit un plan d'action. 
  6. Apprentissage et Régulation : Le “client” et les managers décrivent leurs apprentissages. Ils se régulent et évaluent la session.

Sur la demi-journée suivante, c’est au tour d’un autre manager. Cela permet de créer un climat de bienveillance, de confiance et d’entraide entre les managers.

 

Vous souhaitez organiser des Learning Expedition ? Contactez-nous !