Comment réussir son CV ?

A la recherche du CV parfait

Certains disent que le CV est pratiquement mort tant les recruteurs consultent de plus en plus les réseaux sociaux comme LinkedIn ou Facebook pour trouver la perle rare. Pourtant il reste l’un des moyens les plus pratiques et le plus efficace pour se faire connaître et se différencier des autres candidats. Quand on sait qu’un recruteur passe entre 6 et 30 secondes pour en parcourir un, et 2 minutes s’il est accrocheur, on voit l’importance de présenter un CV qui soit percutant et qui attirera l’attention. Il n’existe pas de recette magique pour en faire un bon, mais il est nécessaire de connaître quelques pistes, tant sur la forme que sur la fond, pour mettre toutes ses chances de son côté.

 

Sur la forme

Un CV professionnel et original attirera l’œil du recruteur. Penser à bien aérer le texte afin qu’un d’un simple coup d’œil on puisse repérer vos compétences, votre expérience et vos diplômes. Vous pouvez utiliser une plateforme en ligne comme Canva pour créer un CV attractif. Si vous postulez pour un poste de créatif, comme dans le marketing ou le design n’hésitez pas à pousser votre originalité au maximum pour produire un effet. Par contre si vous orientez vos recherches vers un travail de bureau comme secrétaire ou comptable, un CV sobre et épuré sera plus approprié. Quand vous le concevez essayez de prendre le point de vue de la boîte pour laquelle vous postulez. Prenez le temps de comprendre son état d’esprit, en consultant par exemple son site internet, afin de vous adapter à celui-ci, plutôt que d’envoyer le même CV à tout le monde de manière robotique.

N’hésitez pas à rajouter une photo, cela peut-être un plus. Elle doit, bien sûr, être belle et de qualité ainsi que valorisante et rendre votre candidature singulière. Adoptez une attitude souriante, professionnelle, sympathique et positive. Votre attitude doit avoir le look de l’emploi. Surtout ne mettez pas une photo que vous avez prise en vacances ou dans une soirée, ni un selfie. Faites-en une spécialement pour votre CV. N’hésitez pas à la retoucher, sans exagérer, afin qu’elle soit bien cadrée et non saturée. Là aussi, vous pouvez utiliser Canva afin d’appliquer les filtres nécessaires pour obtenir une photo professionnelle.

Dans un CV les couleurs ont aussi leur importance. Elles améliorent sa lisibilité, attirent l’œil du recruteur, hiérarchisent les informations, permettent de mettre en avant un point clé et enfin véhiculent votre image et votre personnalité. Les couleurs du CV doivent être en harmonie avec son fond, les illustrations si vous en avez mis, ou votre photo. En général on utilise 2 ou 3 couleurs : une pour le contenu, une pour le fond et éventuellement une supplémentaire pour les éléments graphiques. Petit tip : ne dépassez pas 3 couleurs, aller au-delà pourrait rendre votre CV illisible.

Enfin, un dernier aspect auquel vous devriez prêter attention en ce qui concerne la forme de votre CV, c’est la typographie. Elle est loin d’être anodine : les différentes polices structurent, et améliorent la lisibilité de votre CV.

 

A découvrir également : Pourquoi le CV est-il en train de mourir ?

 

Sur le fond

Dans la rubrique état civil mentionnez votre nom, prénom, adresse, téléphone et e-mail. Si vous être présent sur les réseaux sociaux, notamment sur LinkedIn, notez-le mais assurez-vous que vos profils soient constamment à jours.

Concernant votre formation, mettez en premier le diplôme le plus élevé obtenu et les autres diplômes d’enseignement supérieur. Si vous êtes sans diplôme, indiquez les formations que vous avez suivies.

Un conseil concernant l’agencement des rubriques : si votre expérience professionnelle est plus importante que vos diplômes, placez celle-ci en premier. De plus si vous avez eu une longue expérience professionnelle présentez-là en ordre chronologique inversé pour mettre en évidence les plus récentes. Par contre si vous en avez une courte suivez un ordre chronologique pour présenter votre évolution. Faites aussi attention à ne pas laisser de « trou » dans votre parcours, cela pourrait provoquer un rejet chez le recruteur.

Enfin, vous pouvez inclure une rubrique dédiée aux loisirs et centre d’intérêts, si vous pensez que ceux-ci peuvent être un plus pour le poste, autrement cela n’est pas vraiment nécessaire. Il en va de même pour toute participation dans des œuvres caritatives ou de bénévolat, la maitrise de plusieurs langues et d’outils informatiques. Faites-en mention si vous estimez que cela vous donne une valeur ajoutée.
Inutile de mentionner vos croyances religieuses et vos prétentions de salaire.

 

Un CV complet sans trop de fioritures peut vous ouvrir les portes d’une nouvelle carrière, ne le négligez pas !

Les dernières actus