Quelles sont les limites de l'entreprise libérée ?

Entreprise libérée : au-delà du bullshit !

En octobre dernier, Jérémie Bataille, CEO & co-fondateur de FlexJob, a eu l'opportunité d'intervenir à une table ronde ayant pour thématique : "Entreprise libérée, au-delà du bullshit". Ce sujet nous tient à cœur étant donné que nous nous construisons en interne sur un modèle inspirée de la philosophie de l'entreprise libérée. Nous sommes persuadés que la performance de l'entreprise de demain passe par un mode d'organisation du travail favorisant l'autonomie, la responsabilisation et la coopération entre les Hommes qui composent l'entreprise.

Souvent, lorsque l'on évoque le terme "d'entreprise libérée", on se heurte aux mêmes réactions et clichés : "monde de Bisounours" ; "anarchie" ; "pas de process" ; un modèle qui favorise les jeux de pouvoirs ... 

Cette table ronde, en confrontant des professionnels aux expériences et aux vécus différents vous permettra de vous faire votre propre avis sur le sujet !

À lire aussi : l'holacratie, une nouvelle vision managériale !

Parmi les sujets abordés lors de la table ronde :

Le fonctionnement interne d'une entreprise libérée, l'organisation des équipes, la place du/des fondateurs, le rôle des managers, le recrutement, les manières de travailler, la question de la rémunération ...