Quelles sont les attentes de la génération Y au travail ?

Le travail flexible : une attente de la génération Y

D'après une étude de top employers institute en collaboration avec les étudiants en Master ressources humaines du pôle Paris alternance.

Née après 1980, cette génération à entre 25 et 35 ans, elle aime le changement et remet perpétuellement tout en question. C'est pour quoi elle aspire à de nouvelles formes de travail. L'innovation, la mobilité, la collaboration et l'autonomie sont des nouveaux critères indispensables à la réussite de leur vie professionnelle. Ils aspirent à retrouver ses nouvelles valeurs pour se sentir pleinement intégrés en entreprise.

 

Vers un travail flexible et un meilleur équilibre de vie

La génération Y est la génération des "digital natives". L'innovation fait partie de leur quotidien et ils aspirent à la retrouver en entreprise. C'est pour cela qu'une entreprise non-innovante est impossible à imaginer. Leurs attentes évoluent et ils aspirent à un travail plus flexible pour gagner en qualité de vie au travail et avoir un meilleur équilibre de vie. "30% sont sensibles au télétravail", "60% d'entre eux sont sensibles aux tickets restaurant et au fait d'avoir une mutuelle prise en charge par l'entreprise". L'entreprise, pour capter et attirer les talents de cette génération doit entendre leurs besoins : un travail flexible. En 2025 la génération Y représentera 75% des actifs !

A l'ère du numérique, la digitalisation de l'information et le flux continu de données rythment notre quotidien. Il est donc impossible de penser que l'accès aux connaissances s'arrête à l'entrée de son bureau. " 61% des étudiants considèrent que la formation et le développement des compétences sont des accélérateurs au sein de l'entreprise ". Le travail flexible permet de se former tout au long de sa carrière, fini la tâche mono-répétitive.

"C'est à un plan de carrière flexible que 61% d'entre eux aspirent", il faut constamment savoir se remettre en question et emmagasiner le maximum de connaissances, quand on sait que l'on "exercera en moyenne, 13 métiers différents dans sa vie" d'après The Boson Project.
 

À lire aussi : Qu'est-ce qu'une entreprise flexible ?
 

Une relation à l'entreprise qui change

Pour "84% des personnes interrogées la confiance s'incarne dans la possibilité d'organiser soi-même ses journées", "62% vont même jusqu'à appliquer cela au télétravail", summum du travail flexible. La génération Y a besoin d'être maître de l'organisation de son temps, cette liberté est indispensable pour assurer son bien être au sein de l'entreprise. Pour s'adapter à eux il faudra donc s'ouvrir aux nouvelles formes de travail qui leur laissent une plus grande part d'autonomie.

Bien sûr, autonomie ici ne sera pas synonyme d'exclusion, la collaboration garde toujours une place importante dans l'esprit de cette génération. Les jeunes sont à 83%, dans un premier temps, "attentif à l'ambiance de travail", la socialisation fait partie de leur bien être et ils ont besoin de sentir un manager proche, accessible.  Ce dernier prend le rôle d'un tuteur, qui l'accompagne au sein de son entreprise afin de lui permettre de progresser.

On retiendra donc que le travail flexible est une solution pour attirer de nombreux talents de la génération Y au sein des entreprises. Cela permettra aux salariés de se sentir pleinement intégrés à l'entreprise et de booster leur productivité. Le salaire n'étant plus la principale source de motivation des employés : "Nous préférerons une entreprise où il y a une bonne ambiance, un vrai projet collectif, des missions stimulantes, des managers qui nous font grandir, plutôt qu'une rémunération plus importante."

 

Les dernières actus