Exemples Internet Of Things

Focus sur ... L'Internet Of Things

L'Internet Of Things, simple buzzword ou réelle révolution ? Quelles sont les possibilités qui s'ouvrent grâce à l'IoT ? Quels sont les limites potentielles à anticiper ?

Qu'est-ce que l'Internet Of Things ?

Assez simplement, l'Internet Of Things (IoT) c'est l'internet des objets connectés. Pour faire court, tout objet connecté à internet et avec une adresse IP attribuée fait partie de l'IoT. En français, on utilise aussi l'expression de l'Internet des Objets (IdO). Ce sont des objets qui ont la capacité de communiquer entre eux et/ou qui sont reliés à des serveurs centralisés.

Ces deux termes ont la même signification et rassemblent l'ensemble des objets 2.0, du grille-pain connecté à la voiture autonome en passant par les smartphones.

L'Internet Of Things amène donc une révolution dans nos vies en modifiant le rapport homme – objet.

C'est un concept qui bouscule notre manière de vivre mais aussi notre manière de travailler : de nombreux changements vont être amenés par l'Internet Of Things.

Exemples d'utilisations de l'Internet Of Things

 

Historique de l'Internet Of Things

En 1999, un employé de Procter and Gamble, Kevin Ashton, invente l'expression de " l'Internet Of Things ". Ce dernier était un pionnier de la technologie RFID (Radio Frequency IDentification – Technologie d'identification automatique) et il utilise cette expression de l'IoT pour désigner le lien entre la technologie RFID et Internet.

En recherchant l'origine d'un des premiers objets connectés commercialisés, on tombe sur une lampe connectée : la lampe DAL. Cette lampe, premier objet commercialisé de l'Internet Of Things fonctionnait de la manière suivante : une connexion wi-fi ; 9 leds de couleurs différentes ; un micro. Elle était capable de donner la météo d'un lieu, les cours de la bourse, prévenir de l'arrivée d'un e-mail ...

Elle ne s'est cependant vendu qu'à 50 exemplaires, le marché des objets connectés n'étant pas du tout à maturité et le prix étant un peu dissuasif (750 € tout de même !). Le credo de la société ayant commercialisé la lampe DAL était " Let's get all things connected ". C'est la même société qui a commercialisé en 2005 les fameux lapins Nabaztag.

Une année pivot pour le marché de l'Internet Of Things est l'année 2007. En effet, c'est à ce moment-là que les smartphones se sont démocratisés, notamment grâce au premier iPhone par Apple : " ceci est une révolution ". Aujourd'hui, la majorité des objets connectés s'utilisent via un smartphone.

Depuis, plusieurs facteurs favorisent l'émergence du marché de l'Internet Of Things. D'une part le coût de l'accès à internet diminue sur tous les continents et d'autre part, d'après une étude publiée par Goldman Sachs, près de 75% de la population mondiale utilise aujourd'hui un smartphone ! Et chiffre clé pour illustrer le poids de l'Internet Of Things, il y a déjà plus d'objets connectés que d'habitants sur la planète : 8,38 milliards et l'on estime qu'il y en aura plus de 28 milliards à l'horizon 2020 ! (source : cabinet IDC). L'institut Gartner estime pour sa part qu'il y aura plus de 50 milliards d'objets connectés dans la galaxie de l'Internet Of Things.

En 2015, avec du recul, Kevin Ashton revient sur l'Internet Of Things de la manière suivante :

" Au 20ème siècle, les ordinateurs étaient tels des cerveaux dépourvus de sens – ils ne savaient que ce qu'on leur disait. C'était une limite énorme : il y avait des milliards de fois plus d'informations à capter que ce qu'un utilisateur pouvait taper via son clavier ou scanner via un code-barre. Au 21ème siècle, grâce à l'Internet Of Things, le paradigme change : les ordinateurs peuvent collecter l'information d'eux-mêmes. La liaison objet-machine est automatisée via Internet. Les objets deviennent intelligents ".

Nous sommes donc en train de vivre une nouvelle phase de la révolution numérique et l'Internet Of Things n'a pas fini de bousculer nos quotidiens !
 

5 applications de l'Internet Of Things dans nos quotidiens  

L'Internet Of Things : des foyers intelligents !

C'est un fait, l'Internet Of Things fait une entrée fracassante dans nos quotidiens et nos lieux de travail. Et cela passe d'abord par une intégration dans nos lieux de vies : le marché de la domotique est en pleine expansion !

Pour caricaturer, l'Internet Of Things permet l'automatisation globale de nos foyers. Les exemples les plus communs pour montrer l'impact sur notre quotidien sont des lumières qui s'éteignent automatiquement ou bien à distance quand vous êtes absent, un chauffage qui s'allume quand vous êtes sur le chemin du retour, des volets qui s'ouvrent et se ferme quotidiennement quand vous êtes en vacances pour faire croire à une présence ...

Dans la cuisine, l'Internet Of Things se manifeste déjà de plusieurs manières. Un réfrigérateur intelligent qui va analyser ce que vous enlevez du frigo pour l'ajouter sur votre liste de courses, vous prévenir des dates de péremption de certains aliments ou encore vous suggérer des recettes par rapport à ce que vous avez dans votre réfrigérateur. Il existe aussi des fours que vous pouvez diriger depuis votre smartphone et qui peuvent gérer des cuissons par exemple.

Dans le salon, des TV intelligentes font leur apparition et peuvent vous suggérer des programmes en fonction de ce que vous regardez habituellement, des films que vous avez l'habitude de voir. Les enceintes connectées ont également fait leur apparition à Noël. Celle de Google permet par exemple, via commande vocale, de gérer son agenda, de faire des recherches internet, de gérer sa musique ...

Aussi, l'Internet Of Things permet de " sécuriser " davantage nos foyers. Des détecteurs de fumée connectés vous alertent en cas de déclenchement de l'alarme, des détecteurs d'inondation capables de couper l'eau en cas de fuite, des systèmes de vidéosurveillance gérables à distance.

En résumé, l'Internet Of Things fait évoluer la relation que nous avons avec nos foyers. Si pour l'instant la majorité des produits connectés sont à des prix assez prohibitifs, les progrès qui sont faits devraient permettre leur démocratisation dans les années à venir.

 

L'avènement des " smart cities "

Une smart city c'est quoi ? Assez simplement c'est une ville où l'on optimise l'organisation, les coûts et le bien-être des habitants grâce aux innovations technologiques, à l'Internet Of Things et à la data par exemple.

L'arrivée de l'Internet Of Things dans nos villes permet de répondre aux besoins des habitants dans une logique durable.

Les villes deviennent "intelligentes" grâce à l'IoT


Par exemple, à Lyon, concernant la gestion de l'eau en ville, c'est tout un système de capteurs, de monitoring et de modélisation qui a été mis en place. Le système " Hublo " est réparti sur plus de 50 communes et permet de piloter et contrôler en temps réel toute l'activité de gestion de l'eau. Les fuites sur le réseau, la qualité de l'eau, les crues ... Tout est administrable à distance et permet d'offrir un meilleur service à la population.

Le phénomène est global. À Los Angeles par exemple, l'Internet Of Things permet d'optimiser les tournées de ramassage d'ordures. Des capteurs communicants sont installés dans les bennes à ordures et permettent de programmer des tournées " intelligentes ".

En Europe et plus précisément à Barcelone, c'est l'éclairage urbain qui est intelligent. Les lampadaires sont équipés de LED et de capteurs qui détectent la proximité de piéton et adaptent la luminosité en fonction.

Les villes connectées grâce à l'Internet Of Things répondent donc à des enjeux globaux et durables. Tout cela dans une optique d'amélioration des politiques urbaines et du niveau de service offert aux citoyens.

 

L'optimisation de notre consommation énergétique grâce à l'Internet Of Things

Dans le domaine énergétique, l'Internet Of Things répond à un double enjeu financier et écologique. Les objets connectés nous permettent une meilleure maîtrise de notre consommation.

Un des objets intelligents les plus répandus pour cela ? Les thermostats connectés. Ces derniers permettent de limiter le gaspillage énergétique en rendant possible un pilotage à distance de vos chauffages. Vous n'avez qu'à régler la température que vous souhaitez que votre logement ou la pièce en question atteigne.

Depuis 2015, en France, les compteurs connectés ont aussi fait leur apparition. Ces derniers permettent une facturation sur la consommation réelle et non plus sur une estimation. Aussi, ces compteurs communicants doivent permettre aux usagers d'adapter comportement et usage pour une meilleure maîtrise des dépenses et de la consommation en énergie.

L'Internet Of Things s'invite même dans nos salles de bains ! Des pommeaux de douche connectés permettent, grâce à un système de LED, d'estimer en temps réel votre consommation d'eau. Cela fonctionne avec un changement de couleur en fonction du volume d'eau consommé (vert – 10L / bleu – 20L etc). Ensuite, depuis votre smartphone vous avez la possibilité d'étudier votre consommation et de visualiser les économies que vous réalisez.

L'extension de l'Internet Of Things au domaine énergétique -très transversal- bénéficie aux usagers, à l'environnement et aux producteurs d'énergie. C'est un facteur de progrès indéniable dans cet usage.

 

Bénéfices industriels de l'Internet Of Things

On parle d'IIoT pour désigner l'Industrial Internet Of Things. Plus concrètement c'est la possibilité d'avoir des usines intelligentes, de pratiquer une agriculture de précision ou encore effectuer une surveillance pro-active des équipements industriels.

Utiliser la puissance de l'Internet Of Things dans l'industrie permet des gains de différentes manières. D'abord grâce à la maintenance prédictive des équipements connectés, grâce à une sécurité améliorée et une amélioration globale de l'efficience opérationnelle. Aussi, les réseaux d'objets connectés dans une organisation industrielle permettent un désilotage en connectant les hommes, les données et les process de l'usine jusqu'au bureau du directeur.

La difficulté de l'Internet Of Things industriel est que, contrairement au grand public, la majorité des objets connectés industriels doivent être développés spécifiquement selon les besoins de l'entreprise ou adaptés à partir d'un objet à disposition du grand public.

 

L'Internet Of Things va permettre de sauver de nombreuses vies !

Les patients deviennent acteurs de leur santé grâce à l'Internet Of Things. Le but principal est de davantage prévenir, de mieux se soigner : c'est l'ère du " quantified-self ", l'auto-mesure de soi grâce à l'Internet Of Things.


Parmi les objets déjà existants, il y a par exemple les patchs connectés. Ces derniers se collent sur la peau, et communiquent directement à votre smartphone certaines données de santé mesurables directement grâce au patch.

Pendant le CES 2018, l’entreprise Ceciaa a présenté des lunettes à destination des malvoyants fonctionnant grâce à la réalité virtuelle. Les lunettes filment l’environnement et l’adapte à la pathologie du patient pour un rendu le plus proche possible de la réalité.

De plus en plus de produits permettant de suivre la qualité de votre sommeil sortent dans cette galaxie de la santé connectée. Par exemple, Nokia a racheté la start-up Withings pour sortir un bandeau connecté qui permet de « mesurer » votre sommeil et sa qualité.

L’Internet Of Things est donc déjà bien présent dans nos quotidiens : nous l’utilisons déjà tous les jours !

À lire aussi : 5 nouveaux métiers de la Data
 

Quelles limites pour l’Internet Of Things ?

La première limite que l’on pourrait se fixer serait tout simplement notre imagination. En effet, si l’on peut connecter tout appareil, où devons-nous arrêter ?

Aujourd’hui, nous n’entrons pas seulement dans un « monde des objets connectés », mais dans un monde où c’est l’homme qui est connecté en permanence. L’Internet Of Things présente donc de nombreux enjeux liés à cette connexion permanente.

D’abord l’Internet Of Things présente des enjeux environnementaux. Nous avons pu voir qu’il y a déjà plus d’objets connectés que d’habitants sur la planète et cette tendance n’est pas près de s’arrêter, bien au contraire ! L’explosion du nombre d’objets connectés représente donc un enjeu énergétique important. Certes, certains objets connectés permettent de mieux consommer d’un côté mais cela est inutile si la hausse des dépenses énergétiques liées à l’Internet Of Things dépasse cela. Dans une démarche durable, il ne faut pas négliger cet aspect.

Un des enjeux clés de l’Internet Of Things concerne la sécurité et notre vie privée.

La majorité des objets connectés sont très peu sécurisés : pas systématiquement de mots de passe pour contrôler l’accès à distance des appareils, des logiciels pas forcément mis à jour … L’ensemble de la galaxie de l’Internet Of Things est piratable. Les failles de sécurité sont nombreuses. Par exemple, deux chercheurs ont réussi à prendre le contrôle d’une Jeep Cherokee à distance. Ils ont piraté le système électronique de divertissement de la voiture et étaient en capacité de manipuler la vitesse et le freinage du véhicule. La découverte de cette faille a provoqué le rappel de plus d’1,4 million de véhicules aux États-Unis. C’est un premier risque qu’il faut maîtriser avant de passer au « tout connecté ».

Ensuite, la possibilité existe que l’utilisateur voit ses données personnelles collectées massivement. Nombre d’utilisateurs n’en ont pas conscience et cela peut constituer de graves atteintes à la vie privée.

Pour répondre à cela, le RGPD (Règlement Général de Protection des Données) va protéger davantage les données personnelles des utilisateurs. On passe d’une obligation de moyen à une obligation de résultat pour les entreprises. En cas de non-respect de cette réglementation, les fournisseurs d’objets connectés s’exposeront à des sanctions allant jusqu’à 4% de leur chiffre d’affaire mondial. Les consommateurs vont également devoir être sensibilisés pour adopter de bonnes pratiques dans les usages des objets connectés.
 

Conclusion

L’Internet Of Things ouvre un océan de possibilités dans de multiples domaines et devrait continuer de révolutionner nos quotidiens dans les années à venir. Malgré tout, nous devons rester vigilants vis-à-vis de certaines problématiques soulevées par cette révolution pour ne pas transformer cette fantastique opportunité en menace.

 

Les dernières actus