Comment devenir data analyst ?

5 nouveaux métiers de la data

La diffusion de la transformation digitale dans nos quotidiens amène à une hausse impressionnante des données que nous produisons : plus de 2,5 trillons d'octets de données par jour !

Ce chiffre qui donne le vertige représente un enjeu clé pour les entreprises en représentant un levier de création de valeur important. De plus, la data est un véritable actif des organisations.

Pour capitaliser sur les opportunités permises par le Big Data, le marché de l'emploi a muté et de nouveaux métiers sont apparus.
 

Focus sur 5 métiers de la Data  

1. CDO (Chief Data Officer)

À ne pas confondre avec le Chief Digital Officer qui a pour rôle d'accompagner l'entreprise dans les mutations amenées par la révolution du digital.

Le poste de Chief Data Officer demande des qualités managériales ainsi des compétences avancées en informatique et en statistiques. C'est un poste qui se rapproche du top management et qui a aujourd'hui une forte importance stratégique.

Au quotidien, le CDO va avoir une grande part de sa mission qui va consister à gérer, gouverner et exploiter la data. L'idée étant d'en extraire un maximum de valeur ! Les missions du Chief Data Officer vont de la collecte des données jusqu'à leur transformation. Il manage directement les Data Scientist et Data Analyst et définit avec eux la stratégie de collecte et d'analyse des données.

Sa mission est ensuite de transmettre des recommandations aux différents services de l'entreprise sur la base de l'analyse des données récoltées. Il a besoin d'avoir une vision large des activités de l'entreprise, de manager son équipe et d'avoir de bonnes compétences relationnelles pour défendre les recommandations qu'il transmet aux autres services de l'entreprise.

 

2. Data Steward

Le Data Steward est au service de la data et doit garantir la qualité de la donnée en l'adaptant au besoin de l'entreprise. Il a notamment pour rôle d'ordonner la data. Son objectif principal est la maîtrise des données et des référentiels au sein du Système d'Information.

Dans une organisation, un data steward est chargé de mettre en place un processus de gouvernance de la data : il doit définir les rôles ainsi que les actions qui peuvent être réalisées sur la data pour faciliter le travail des Data Miner et des Data Analyst notamment.

C'est lui qui est responsable de la mise en place des flux de données internes et externes.
 

3. Data Miner

Un Data Miner doit remplir plusieurs missions. D'abord il faut qu'il soit capable d'identifier les problématiques que rencontre l'entreprise. Ensuite, et c'est là le plus gros de sa mission : il doit " miner " (collecter) de la donnée puis l'exploiter pour répondre aux problématiques qu'il a auparavant soulevées. Le data miner c'est celui qui va chercher la pépite d'or cachée dans la montagne de charbon sans se salir les mains (ou presque !).

Le Data Mining est applicable dans de nombreux domaines et permet de développer des analyses prédictives de certains comportements grâce aux données qui auront été minées et analysées.

Il existe un mythe assez répandu et qui illustre assez bien la valeur ajoutée que peut apporter un data miner. On raconte que chez Wal-Mart, des milliers de kilomètres de ticket de caisse auraient été analysés. Les Data Miner auraient remarqués que tous les samedis après-midi, des tickets de caisses comprenait des achats de bières couplés à des achats de couches. Assez simple, l'explication viendrait du fait que des jeunes pères de familles font les courses le week-end et profitent des achats de couches pour se prendre des bières au passage.

De cette analyse, une réorganisation des rayons a été faite pour rapprocher les couches et les bières dans les magasins.

Bien que fictive, cette histoire permet de comprendre la valeur ajoutée que peut apporter un data miner dans une entreprise.
 

4. Data Protection Officer (DPO)

L'arrivée de la RGPD en mai 2018 va bouleverser de nombreuses choses dans des entreprises et provoquer des changements dans les comportements.

Pour rappel, le RGPD c'est le règlement général sur la protection des données. Ce règlement est européen et poursuit l'objectif de renforcer la protection des données individuelles (ou données à caractère personnel, c'est-à-dire toutes les données qui permettent de vous identifier directement ou indirectement). La RGPD va donc permettre de :

• Donner à chaque citoyen UE les moyens de reprendre le contrôle de ses données, avec un droit étendu à la protection.

• Simplifier les procédures en UE avec un règlement commun et un guichet unique (la CNIL en France)

• Faciliter la libre circulation des données personnelles au sein de l'UE

Mais une des conséquences directes de cette nouvelle réglementation va être le fait que le métier de DPO va se " démocratiser " au sens où les organisations qui traitent des volumes de données important devront nommer un Data Protection Officer.

Le rôle de ce dernier est de s'assurer que l'entreprise respecte la réglementation en matière de protection des données. C'est aussi lui qui prend le rôle de l'interlocuteur privilégié avec l'autorité chargée de vérifier la bonne application de la loi : la CNIL en France.

Le DPO remplis donc plusieurs missions capitales pour les organisations. Il est chargé de sensibiliser les équipes à la nouvelle réglementation : via un recensement des best practices, via des formations, via des ateliers collaboratifs pour faire émerger des solutions ... Il a également un rôle d'audit et de contrôle des actions qui sont menées dans l'entreprise.
 

5. Data Analyst

Le métier de Data Analyst consiste principalement à traiter, analyser les extractions des bases de données. Généralement, le Data Analyst a suivi des études avec une dominance en statistiques et en informatique tout en ayant quelques connaissances en marketing.

Au quotidien, le Data Analyst doit assumer diverses missions :

• L'extraction de cibles de données

• L'analyse de ces dernières grâce à des connaissances pointues en statistiques

• La rédaction de rapports avec des indicateurs concrets obtenus grâce à l'analyse des données

L'idée est que les résultats de son travail d'analyse puissent être convertis en solutions concrètes pour l'entreprise. C'est un poste clé qui permet de répondre à la problématique qu'amène la collecte et le stockage massif de données. Le data analyst va amener de la valeur ajoutée à cette masse de donnée.

Un Data Analyst junior commencera sa carrière entre 35K et 45K annuels mais les possibilités d'évolution sont nombreuses, notamment en Data Scientist.

En bref, le monde de la data est un monde en pleine évolution et les opportunités de carrière sont nombreuses ! Tout comme les possibilités qui s'offrent aux entreprises !

Les dernières actus