Serious game management

Workplace Game – un serious game managérial

Le Center for People and Building est un centre de recherche spécialisé dans l’étude des interactions entre les individus, le travail et l’environnement de travail. C’est ce même centre qui est à l’origine de la première version du Workplace Game, un outil développé dans le but de faciliter l’appropriation de nouveaux espaces de travail par les collaborateurs. Ce serious game est utilisé par de nombreuses entreprises autour du globe : Pays-Bas, Finlande, Suisse, Singapour, Nouvelle-Zélande … Sans oublier la France !

En 2017, une partie de l’équipe FlexJob s’est formée au WorkPlace Game. Nous sommes aujourd’hui capables d’utiliser l’outil comme vecteur de dialogue et d’expression lors de nos interventions sur des projets relatifs à des réaménagements d’espaces ou des déménagements d’entreprise. Le jeu permet d’ouvrir le dialogue et de faire émerger des débats et des réflexions au sein des organisations pour finalement permettre aux collaborateurs de mieux vivre et travailler ensemble.

 

À lire aussi : 5 points qui différencient une entreprise libérée d'une entreprise classique 

 

Une extension, oui, mais pourquoi ?

À l’automne 2018, une première extension de ce serious game a été dévoilée par le Center for People and Building ! L’objectif étant de ne plus s’arrêter au seul traitement des espaces de travail, mais d’aborder la complexité de l’organisation du travail de la manière la plus large possible. La première thématique des espaces de travail présentait une porosité importante avec d’autres sujets : management, collaboration, gestion de projet, organisation du travail, implémentation de nouvelles manières de faire … Cette extension est donc la suite logique du Workplace Game.

Parmi les nouvelles questions, on peut se retrouver confronté aux problématiques suivantes :

Avec toutes les alertes que vous recevez (SMS, emails, agenda, outil de gestion de projet), vous êtes à bout de nerfs. Quelle est la meilleure chose à faire ?

  • Désactiver toutes les alertes, mettre mon téléphone en mode silence et me déconnecter de la messagerie instantanée pour avoir la paix pendant deux heures.
  • Malheureusement, je dois rester joignable. La seule option, c’est de gérer la situation.
  • Allez voir le médecin du travail et faire vérifier ma tension.
  • Autres : …

Vous travaillez au sein d’une équipe innovante, dans une entreprise faiblement hiérarchisée, organisée en réseau. Vous vous réunissez chaque semaine. Qui réserve les salles de réunions ?

  • Chaque membre de l’équipe se charge à tour de rôle de réserver une salle et de veiller à ce qu’elle soit prête pour la réunion.
  • C’est le/la plus jeune de l’équipe qui s’en occupe.
  • Je le fais. Ça ne me coûte rien et j’aime être utile à l’équipe.
  • Autres : …

Depuis que les membres de votre équipe travaillent une partie du temps à distance, vous trouvez difficile d’évaluer leur charge de travail. Comment procédez-vous ?

  • Si je vois qu’ils ont des cernes et qu’ils baillent au bureau, je me dis qu’ils ont probablement trop de travail.
  • Je fais confiance aux membres de mon équipe pour venir me voir s’ils n’ont pas suffisamment de travail.
  • Je demande à chacune de me remettre un rapport détaillé sur ce qu’il/elle fait heure par heure.
  • Autres : …

Pour vous, qu’est-ce qu’un bon processus de collaboration ?

  • Un bon processus de collaboration doit permettre d’alterner efficacement les tâches individuelles nécessitant de la concentration et les séances de travail collaboratif.
  • Avec un bon processus de collaboration, les réunions se suivent et ne se ressemblent pas.
  • Un bon processus de collaboration réunit des personnes de différents services pour travailler ensemble de manière intensive.
  • Autres : …

Lors d’une partie, chacun répond à la question à tour de rôle pendant un temps défini. L’objectif étant d’être dans un premier temps dans une posture d’écoute et d’ouverture vis-à-vis des autres membres du collectif. Dans un deuxième temps, on revient sur les points où les avis qui ont été exprimés peuvent diverger. L’idée étant de dépasser cela pour arriver à une solution coconstruite par les participants et avec laquelle tout le monde est à l’aise.

 

Découvrez aussi notre serious game conçu pour faciliter le déploiement du télétravail

 

Une extension, oui, mais pour qui ?

Ce serious game et ses extensions s’adressent à tous ceux qui se posent des questions d’ordre managérial : sur le travail collaboratif, la gestion de projet, les environnements de travail, le travail à distance …

Le fait d’être sous un format de jeu est un atout incontestable du Workplace Game. On se laisse embarquer par le côté ludique pour aborder des thèmes souvent peu faciles à traiter en collectif.

Quelques retours d’expériences pour donner suite à l’utilisation du jeu :

« Cela nous permet de mettre en place une philosophie d’agitateur interne et ça me plaît »

« Nous avons des perceptions différentes et la clé c’est de se dire les choses »

Valérie Consolas, DRH OCWS : « Le jeu permet la construction et l’évolution de nos pratiques dans ces nouveaux espaces »

Si vous souhaitez plus d’informations sur le jeu, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous :

 

Les dernières actus