Comment me servir des réseaux sociaux pour accroître ma réputation ?

Focus sur... la marque employeur

Depuis une petite dizaine d’années, les marques perfectionnent leur image via les réseaux sociaux : Twitter, Instagram, Snapchat ou encore YouTube permettent désormais à des entreprises de devenir attractives. Une attraction qui a un but commercial mais aussi marketing. En effet, les marques misent désormais sur le web pour attirer de plus en plus de salariés. Qui dit, entreprise séduisante, dit nombre de candidatures en flèche ! Ce concept d’embauche porte un nom : la marque employeur. Exploitée généralement par le service RH, cette notion, composante du marketing, regroupe l’image que souhaite donner la marque à ses employés et à ses futurs salariés. Par exemple, l’entreprise américaine McDonald’s excelle dans ce domaine. En effet, l’enseigne avance des valeurs incontournables qu’elle partage parfaitement via sa publicité et ses campagnes de communication. Allons approfondir cette notion de marque employeur, et venez découvrir tous nos conseils pour pouvoir l’exploiter au maximum.

La marque employeur : définition

Apparue dans les années 90 dans le secteur du marketing et de la communication externe, la notion de la marque employeur, vient de l’anglais « employer brand ». Elle regroupe l’image de marque de l’entreprise ainsi que sa politique de communication, le but étant de devenir attractif ou d’accroître son attractivité auprès des candidats à l’embauche d’une part et de ses employés d’autre part. A long terme, l’objectif est d’embaucher les meilleurs candidats possibles, disponibles sur le marché du travail mais aussi de retenir les éléments les plus performants que votre société possède. Cette notion de marketing peut se valoriser à tous les niveaux : de la start-up au grand groupe internationnal, de la TPE à la petite PME. Au-delà de son rôle d’embauche, la marque employeur valorise également l’image globale de l’entreprise : « j’ai une vision très business de la marque employeur car cela touche indirectement les clients et les prospects qui ont également accès au site carrière, aux réseaux sociaux. Une marque employeur de qualité signifie l’entreprise est une entreprise de confiance, capable d’attirer les meilleurs talents », explique Aurore Berlingard, chargée de recrutement de Proximedia (Groupe Publicis). Une méthode qui parait donc séduisante lorsqu’on veut les meilleurs éléments dans notre société. Mais comment la mettre en place ?

 

La marque employeur : pour le recrutement

Nous l’avons dit précédemment, la marque employeur a pour objectif d’attirer les meilleurs talents disponibles sur le marché. Pour cela, de nombreuses méthodes sont utilisées dont une qui fait encore ses preuves : la e-réputation. En effet, plus l’image de votre société sur le web sera positive, plus elle sera attirante aux yeux des chercheurs d’emploi. Afin de développer au mieux sa marque employeur, il faut absolument passer par une stratégie digitale. Aujourd’hui, la réputation d’une entreprise peut se détruire mais aussi se valoriser via le web. Surtout si vous souhaitez donner un coup de jeune à votre entreprise ! Quel est le meilleur moyen d’attirer des jeunes talents ? L’utilisation des réseaux sociaux évidemment ! Créer une page Facebook, un compte Twitter ou bien un profil LinkedIn ne sera pas une perte de temps, bien au contraire. Ils composeront désormais la vitrine de votre entreprise. Imaginez : sur votre page Facebook, vous montrez à votre public que votre entreprise est dynamique, que vos collaborateurs travaillent dans de bonnes conditions et dans la bonne humeur. Le futur candidat sera plus enclin à venir postuler dans votre entreprise plutôt que d’aller vers une société qui ne possède aucune vitrine digitale. Animer son réseau via une stratégie digitale n’est qu’un aspect de la marque employeur. Poursuivons la découverte de cette notion marketing utilisée par de nombreuses multinationales !

 

 

Vos collaborateurs : le plus de votre marque employeur

Même si la création d’une e-réputation est indispensable, il ne faut pas oublier qu’en tant que patron ou directeur d’une société, vous possédez une mine d’or à votre disposition : vos collaborateurs. De nos jours, il est vrai que certaines entreprises oublient l’aspect humain au profit de la performance. Pour autant, grâce à vos salariés, vous allez pouvoir développer votre marque employeur. Ils constituent tout de même vos meilleurs ambassadeurs. Chaque jour, ils se retrouvent dans vos locaux, accomplissent différentes tâches et sont donc les meilleures personnes pour parler de votre entreprise. Par exemple, sur certains sites de recrutement comme Indeed, les actuels salariés peuvent laisser des commentaires afin d’évaluer leur société. Ils peuvent alors recommander votre entreprise afin qu’elle devienne plus attractive aux yeux des futurs candidats. Il est aussi primordial d’être à l’écoute de vos employés, et d’harmoniser votre discours en interne. Car les paroles que vous leur adresserez seront sans doute partagées en externe. Votre réputation se crée chaque jour.

 

Les 5 étapes pour mettre en place votre marque employeur

Vous l’aurez compris, mettre en place une marque employeur peut faire décoller la réputation de votre entreprise. Et qui dit réputation, dit attraction des meilleurs talents mais aussi conservation de vos salariés les plus performants. Désormais, nous allons vous expliquer comment mettre en place votre marque employeur, afin qu’elle soit au mieux réussie.

 

Obtenir l’adhésion de la direction et des cadres

Et oui, avant toute chose, vous devez avoir l’aval de vos supérieurs hiérarchiques. Surtout, vous devez expliquer la notion de marque employeur, car en dehors du service marketing et celui de la communication, peu de personnes connaissent la marque employeur. Le but de cette première étape est donc de convaincre les cadres et la direction de l’entreprise des résultats prometteurs de votre démarche et surtout l’utilité de construire une réelle marque employeur. Pour cela, rien de mieux que de présenter des exemples concrets d’entreprises qui utilisent une marque employeur forte et de développer les résultats obtenus par ces dernières. Avec du concret, vos supérieurs seront convaincus !

 

Recueillir des informations sur votre marque actuelle

Même si votre marque employeur n’est pas encore mise en place, vous possédez déjà une réputation. Vos collaborateurs, vos clients ou encore vos fournisseurs ont déjà un avis sur la société. Lors de cette seconde étape, il est donc indispensable de connaître votre réputation, ce que pensent vos nouveaux salariés, comme les employés les plus anciens. Mais aussi ceux qui souhaitent ceux qui postulent dans votre société. Lors des entretiens d’embauche, vous pouvez demander aux candidats pour quelles raisons, il –elle- s’est présenté(e) à vous. Pourquoi ne pas lui demander de résumer l’entreprise en quelques mots clés ? Vous pouvez confier cette étape à des prestataires ou des consultants en externe, qui auront beaucoup plus de temps et de moyens pour déterminer votre réputation. Après avoir réalisé cette étape, il vous suffira d’en faire un bilan et d’analyser les dysfonctionnements afin d’en apporter des solutions lors de la mise en place de votre marque employeur. L’objectif étant d’améliorer votre réputation.

 

 

Définir votre nouvelle stratégie et vos messages

Après avoir réalisé les étapes 1 et 2, vous êtes désormais capable de définir une nouvelle stratégie pour votre marque employeur et surtout d’y ajouter des objectifs. Pour cela, vous devez avoir en tête 3 critères :

  • Soyez authentique et ne dites que des choses que vos employés pourraient confirmer,
  • Personnaliser votre message, par exemple avec des témoignages de salariés,
  • Reconnaissez vos erreurs si vous en avez fait, cela ne vous rendra que plus crédible.

Il est indispensable que vous et vos employés parliez d’une même voix. Si vos salariés tiennent un discours trop différent du votre, le public en externe ne saura qui croire et votre réputation sera mise à mal ! De plus, si vous voulez tester une nouvelle stratégie ou bien un nouveau concept, n’hésitez pas à le faire avec vos collaborateurs. Premièrement, ils se sentiront valorisés de partager cette expérience avec vous. Deuxièmement, il vaut mieux tester une stratégie en interne, car votre personnel sera beaucoup moins dur avec vous que le public.

 

Promouvoir et communiquer sur votre marque employeur

Vous avez déterminé votre stratégie, bravo ! Désormais, il faut la promouvoir et communiquer sur votre marque employeur. Désormais, votre communication globale va se transformer : vous passez d’une communication institutionnelle à celle plus sociale et interactive. Pourquoi ne pas commencer par créer votre présence sur les réseaux sociaux ? Ici, il ne s’agit pas de délivrer un message et de le laisser tel quel, mais bien de discuter, d’échanger, d’interagir avec votre public ! Vous avez aussi la possibilité de créer du lien avec les médias. Vous pouvez demander à votre service communication d’établir des Relations Presse (RP), qui permettent de cibler des médias pertinents et de leur envoyer des communiqués de presse afin qu’ils communiquent sur votre entreprise. Ne pas oublier d’être très attentif aux messages que vous délivrez au public. Ne pas hésiter à former des salariés sur l’utilisation des réseaux sociaux mais aussi de les informer de l’impact sur votre entreprise.

 

Mesurer l’impact de votre marque employeur

Enfin, dernière étape ! Régulièrement, vous devez mesurer l’impact de votre marque employeur. Pour cela, voici quelques critères :

  • Des enquêtes internes auprès de vos employés,
  • Le taux de turn over,
  • Le taux d’acceptation des offres d’emploi,
  • Le taux de présence de vos employés en ligne…

Vous pouvez également utiliser les indicateurs présents sur les réseaux sociaux que vous utilisez. Cela permet de savoir si votre stratégie et votre marque employeur sont efficaces et quels ajustements vous devez faire pour que votre réputation décolle en flèche.

 

En conclusion, vous aurez compris que l’élaboration d’une marque employeur peut donner un réel coup de pouce à votre société. Pour cela, il est indispensable de suivre quelques recommandations afin de ne pas faire de faux pas. Car une réputation peut se détruire aussi rapidement qu’elle a été créée.

 

Les dernières actus