Comment mettre en place un processus de cooptation ?

Cooptation : comment s'y prendre ?

Dans le courant du mois de novembre, l'équipe FlexJob a coorganisé une matinale interentreprises avec Keycoopt. L'objectif de ce temps entre pairs était de favoriser l'intelligence collective et le partage d'expériences sur des problématiques liées aux grandes questions RH du moment : la cooptation, l'onboarding, la promesse employeur et la mobilité interne. Des sujets qui permettent de placer les collaborateurs au cœur de la stratégie RH !

Nous vous proposons un récapitulatif des points abordés lors de cette matinale et surtout, les pistes d'actions élaborées par les participants.

Vous trouverez l'ensemble des thématiques qui ont été abordées en suivant les liens ci-dessous :

 

La cooptation : qu'est-ce que c'est au juste ?

La cooptation c'est une méthode de recrutement où l'on possède une information immédiate et de qualité sur les candidats. Ce sont les collaborateurs qui recommandent des membres de leurs réseaux pour des offres de postes de l'entreprise. Pour encourager la cooptation, il est possible de mettre en place des systèmes de récompenses/challenges pour les collaborateurs.

Une étude de l'APEC a ainsi montré que la cooptation est utilisée pour le recrutement d'environ un cadre sur trois !

Quels sont les enjeux de la cooptation ?

La cooptation présente un avantage mutuel pour l'entreprise, les cooptés et les cooptants : les profils présentés sont qualifiés et ont déjà une connaissance de l'entreprise et de sa culture grâce au cooptant.

Quels risques faut-il prévenir ?

Les principaux risques identifiés par les participants lors de cette matinale sont les suivants :

  • Une confusion possible entre cooptation et piston. Dans le cadre du piston, il y a les notions de favoritisme et d'arrivisme qui sont dominantes. La cooptation c'est d'abord une collecte de candidature via un réseau interne. Les cooptés intègrent ensuite un processus de recrutement "classique" et doivent faire leurs preuves.
  • Un manque de diversité des profils cooptés : des recrutements effectués majoritairement grâce à la cooptation peuvent conduire à un risque de "clonage" des collaborateurs et par conséquent nuire à la diversité des profils présents dans l'entreprise
  • Une frustration possible des coopteurs (dans le cas où il n'y a pas de suivi, pas forcément de signe de reconnaissance ...)
Quels sont les avantages - inconvénients de la cooptation ?

 

Cooptation : quels bénéfices en retirer ?

  • un gain de temps lors des recrutements
  • des candidats qui viennent de sources variées
  • un levier de fidélisation et d'engagement des collaborateurs
  • une pratique qui permet de créer du lien entre les RH & les collaborateurs des autres services

 

Inspiration

Panorama d'actions mises en places dans diverses entreprises sur le sujet :

  • Récompenser les trois meilleurs coopteurs en les invitant à des événements marquants. Par exemple, Ubisoft invite chaque année ses trois meilleurs coopteurs à un événement qui a lieu à Los Angeles.
  • Une intervention des meilleurs coopteurs lors de la période d'intégration des nouveaux collaborateurs pour aider au développement de cette pratique.
  • Qu'un collaborateur qui a coopté un candidat bénéficie de retours sur le process.
  • Un système de rémunération en cas de cooptation réussie avec 50% payé lors du recrutement et 50% à l'issue de la période d'essai.

 

Quelles actions mettre en place pour favoriser la cooptation ?

Les participants devaient réfléchir à deux actions : une simple et réalisable rapidement & une action forte et engageante.

La première action retenue consiste en la mise en place d'un système de cooptation co-construit avec un groupe de collaborateurs. Politique qui doit notamment viser à éviter les risques de "clonage", communiquer sur les différences entre piston et cooptation pour éviter les tensions internes et enfin définir un process pour la cooptation en elle-même.

La seconde action retenue consiste à inviter les trois meilleurs coopteurs de l'entreprise au séminaire d'intégration annuel. L'idée étant qu'ils puissent mettre en avant cette pratique et la valoriser. Ces collaborateurs seraient aussi invités à un événement marquant dédié à leur expertise métier et à l'actualité.

Les dernières actus