Comment postuler chez Oslandia ?

Comment travaille-t-on autrement chez... Oslandia ?

Hello Jeanne, peux-tu te présenter ?

J’ai rejoint Oslandia il y a 18 mois comme chief office manager, un rôle particulièrement polyvalent et transversal au sein de l’entreprise, après avoir travaillé préalablement sur des projets d’urbanisme et de développement territorial dans le secteur public et parapublic.

 

Hello Vincent, peux-tu te présenter ?

Je dirige Oslandia, depuis sa création il y a 9 ans maintenant. De profil ingénieur initialement, mon poste a été en évolution constante avec la croissance de l'entreprise. Je suis aujourd'hui responsable des RH, de la stratégie et du pilotage général de cette belle aventure.

 

Oslandia, c’est quoi exactement ?

Vincent : Oslandia c’est une entreprise de 15 personnes à ce jour, spécialisée dans les systèmes d’information géographique open source. Nous concevons et réalisons des logiciels qui permettent de manipuler la donnée que l'on peut rattacher au territoire. Pour faire des cartes, trouver le restaurant le plus proche, gérer un réseau d'eau potable, mais pas seulement ! La visualisation 3D immersive, la simulation, l'Intelligence Artificielle et le traitement de données massives font aussi partie de notre expertise. Comme nous faisons du Logiciel Libre, nous proposons des services de conseil, développement, formation et support.

 

Comment travaille-t-on autrement chez Oslandia ?

Jeanne : Notre alchimie du travail « autrement » à Oslandia combine open source, télétravail et méthodes agiles. En effet, la philosophie du fonctionnement communautaire de l’open source – distribuée, horizontale, contributive – se retrouve dans notre mode de fonctionnement interne. Celui ci est en effet fondé sur l’autonomie et le travail collaboratif à distance. Notre organisation repose beaucoup sur la transparence et l’écrit, via différents outils de communication instantanée comme asynchrone.

 

Est-ce qu'Oslandia a toujours fonctionné comme ceci ? Si non, qu'est ce qui a motivé le changement ?

Jeanne : Oslandia fonctionne dans cet esprit depuis la création de l’entreprise en 2009. les premiers bureaux à Lyon datent seulement de 2017 et sont dans les fait un "camp de base". Mais cette culture d’entreprise et les pratiques qui l’accompagnent se sont développées et approfondies avec l’arrivée régulière de nouveaux collaborateurs dans un souci de « test-and-learn » permanent. Le télétravail au cœur du fonctionnement de l'entreprise, dans un contexte de forte croissance est un défi qui demande une réflexion collective continue sur nos modes de fonctionnement.

 

 

Quels sont vos arguments chez Oslandia pour attirer de nouveaux talents ? 

Vincent : Nos arguments pour attirer de nouveaux talents ne manquent pas...

Jeanne : Il s'agit tout d’abord de la reconnaissance de notre expertise technique par nos clients et partenaires (qu'ils soient privés, publics, grands comptes comme PME et start-ups), et de la qualité de notre relation de collaboration avec eux. Nous sommes dans une logique d’accompagnement et de coopération plus que dans la simple prestation de service.
C'est également le climat de confiance et le mode de fonctionnement de l’entreprise, fondé sur la transparence et l’implication de chacun des collaborateurs, qui permet un travail individuel et collectif de qualité.
Enfin c'est la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle, avec la possibilité de télétravailler où que l’on habite sur le territoire.

 

Quelle est ta vision du travail / entreprise en quelques lignes ?

Vincent : Nous voyons le travail comme un engagement qui a du sens. La cohérence entre l'impact sociétal de notre métier et la façon dont on le réalise ainsi que notre mode d'organisation est importante. Nous considérons l'entreprise et le travail comme une réalisation collective, qui n'est pertinente qu'en prenant en compte l'humain qui en est au cœur. Tout cela bien sûr sans oublier le fun, essentiel pour la motivation et l'envie !

 

Où vois-tu Oslandia dans 5 ans ?

Vincent : 5 ans en informatique c'est très long ! J'espère que nous aurons réussi à faire avancer les logiciels libres et à leur donner la place qu'ils méritent dans une société de plus en plus numérique. Nos activités de R&D nous amènent à explorer de nouveaux domaines et de nouvelles technologies. Au-delà de la poursuite de notre croissance actuelle, dans 5 ans nous aurons peut-être essaimé vers de nouvelles expériences innovantes, comme la réalité augmentée par exemple.

 

Est-ce que vous auriez un petit tip à donner aux futurs candidats pour qu’ils réussissent leur entretien d’embauche chez Oslandia ?

Jeanne : Être soi-même et expliciter ce qu’ils/elles recherchent à la fois comme défis techniques, intellectuels, et humains.

Vincent : Venir décontractés mais professionnels, avec une certaine envie de changer le monde !

 

 

Les dernières actus