Offre d'emploi Lead Java sur Paris

Comment travaille-t-on autrement chez... Directskills ?

Hello Émilie, peux-tu te présenter ?

Bonjour ! Je suis responsable RH chez Directskills, un poste qui regroupe toutes les missions RH d’une société. Je suis épaulée par une personne et interagis avec l’ensemble des collaborateurs. Mon travail me plaît énormément de part sa polyvalence et ses fortes responsabilités. On sent réellement que nos actions ont des conséquences sur l’entreprise ! Et pour mon poste cela touche l’évolution de l’entreprise par les recrutements, les compétences, et cela concerne surtout l’engagement et le bien-être des collaborateurs par la formation, la cohésion d’équipe, le management…

 

Peux-tu nous rappeler ce qu'est Directskills ? Vous développez un logiciel pour équiper la gestion de l’interim. Peux-tu nous en parler ?

Directskills leader sur son marché, propose un logiciel qui traite l’intégralité du recours au travail temporaire en partant du client, là ou nos concurrentes partent d’une vision fournisseurs. Dirigés et accompagnés par François Chauvin, véritable expert en développement de logiciel, nous avons pensé et construit la solution pour et avec nos clients en prenant en compte leur problématique métier. Nous travaillons sur des technologies très récentes, pour de très grandes entreprises, très exigeantes quant au service attendu.
Etant un marché en pleine croissance, de véritables perspectives d’évolution s’offrent à nous comme l’internationalisation et la prise en compte d’autres formes contractuelles (CDD, assistance technique, groupements d’employeurs, …). Nous avons besoin de talents engagés pour parvenir à nos ambitions et alors nous aurons toutes les clés pour réussir ! 

 

Comment travaille-t-on autrement Directskills ? Avez-vous toujours travaillé comme cela, sinon qu’est ce qui a motivé ce changement ?

Chez Directskills, nous favorisons l’engagement, l’autonomie, la communication entre les services. Nous faisons des points hebdomadaires et fêtons tous ensemble nos petites et grandes réussites lors de réunions trimestrielles et communiquons sur les prochaines. Nous communiquons également sur les objectifs globaux de la société, et chaque manager défini avec ses collaborateurs leurs objectifs individuels et ceux de l’équipe. Nous essayons au maximum de remettre à tous les collaborateurs un projet interne ou externe qui sorte du quotidien. Ce projet est présenté aux réunions trimestrielles.

Les attentes des collaborateurs changent depuis plusieurs années. Il faut en tenir compte. L’équilibre vie pro / vie perso ainsi que l’épanouissement et la reconnaissance sont des facteurs centraux de notre organisation. Chaque collaborateur a sa place et son importance dans la réussite de l’entreprise. Mais il ne suffit pas de le dire, il faut qu’ils le ressentent. C’est pour cette raison que nous cherchons à les mettre à tour de rôle sur des projets où ils se sentent valorisés.

 

Quelle est votre vision du travail chez Directskills ?

Tout collaborateur passe une très grande partie de son temps au travail. Il importe donc de s’y épanouir et d’aimer ce que nous faisons. Nous devons tous être fiers du travail que nous accomplissons chaque jour et de nos succès ! Les échecs sont des opportunités pour progresser.

 

Quels sont les derniers projets de Directskills ?

Directskills est en plein développement. Le marché de l’intérim et du travail flexible en général est très porteur. Nous avons de belles perspectives devant nous. Nous comptons attaquer les marchés étrangers prochainement et nos clients vont nous y porter. Leur envie de travailler avec nous sur leurs filiales étrangères est une grande marque de reconnaissance.

Notre dernier projet client, qui s’est finalisé au mois de juin 2018, était un développement majeur sur la facturation. Il a mobilisé une bonne partie de l’entreprise plusieurs mois. C’était un vrai travail d’équipe demandant communication et coordination inter-service. Et ils peuvent être fiers de cette collaboration !

 

Qu’avez-vous mis en place pour dans votre organisation pour participer au bien être de vos collaborateurs ?

Nous essayons d’être flexibles, l’engagement des collaborateurs est un gage de confiance et nous leur faisons en retour confiance. Le télétravail est courant chez nous et pour beaucoup d’entre nous les horaires sont adaptés aux contraintes personnelles. Nous avons aménagé notre salle de détente afin de pouvoir tous se réunir ensemble pour déjeuner mais aussi pouvoir faire une partie de ping-pong ou un billard. Nous avons également laissé une salle libre pour pouvoir faire du renforcement musculaire, de la gym… Chaque mois nous organisons un petit évènement autour de l’actualité ou un évènement fédérateur.

 

 

Que font les managers dans votre entreprise, quel est leur rôle ?

Nos managers sont très proches de leurs équipes, ils ont un fort côté opérationnel. Ils ont bien sûr un rôle de contrôle mais leur but est principalement de rendre leurs équipes autonomes en les faisant monter en compétence. Ils sont également là pour les aider dans leurs difficultés ou simplement les écouter. Nous nous réunissons régulièrement pour échanger autour des problématiques de leur équipe ou du management.

 

Quel est le niveau d'autonomie et des responsabilités des salariés ?

Comme je l’ai dit à la précédente question, les managers ont pour rôle de les rendre le plus possible autonome et également responsables de leurs missions et projets. Dans une PME, la polyvalence et l’autonomie sont importantes car le manager fait aussi de l’opérationnel et ne peut pas être partout et tout contrôler.

 

Quelles sont les postes qui offre le plus de flexibilité chez Directskills ?

Cela dépend de ce qu’on appelle flexibilité… chaque poste a ses contraintes clients, fournisseurs, candidats. A part le service support où les horaires sont définis dans le cadre de nos engagements envers nos clients, tous les postes sont flexibles.

 

Où voyez-vous Directskills dans 5 ans ?

Nous aurons finalisé notre internationalisation et serons donc implantés dans les 3 pays en projet que sont l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni. La PME aura bien grandi et nous aurons intégré au minimum une trentaine de collaborateurs.

 

Est-ce que vous auriez un petit tips à donner aux futurs candidats pour qu’ils réussissent leur entretien d’embauche chez Directskills ?

Si je dois donner un conseil, à part le fait de ne pas être stressé(e), c’est d’exprimer clairement qui ils sont et ce qu’ils recherchent. Beaucoup de candidats ne savent pas se vendre, nous attachons beaucoup plus d’importance à la personnalité, au potentiel, qu’à ce qu’ils ont déjà réalisé. Avant tout, être soi-même est un gage de réussite dans un entretien.

 

 

Les dernières actus