Quelles sont les entreprises innovantes en termes de nouvelles technologies ?

Spotify : un management basé sur l'autonomie

C’est un cas d’école, un bon exemple lorsque l’on parle de pratiques managériales : l’entreprise Spotify rayonne dans le monde entier. En 8 ans, l’effectif a atteint plus de 1 500 employés grâce à sa culture et sa vision du travail. Faisant la promotion de l’autonomie de ses collaborateurs, cette entreprise suédoise met un point d’honneur à la progression des compétences de ses employés tout en leur permettant de se tromper pour apprendre de leurs erreurs. Allons à la découverte de cette entreprise qui va à contre-courant des pratiques managériales traditionnelles !

 

Voir le monde du travail autrement

Autonomie, responsabilité, apprentissage, ouverture… Vous ne rêvez pas, il est possible de parler de cette façon d’une entreprise. C’est le cas de Spotify. Cette entreprise suédoise propose à ses clients un accès illimité à des milliers de morceaux de musique en échange d’un abonnement. Mais c’est surtout sur sa façon de voir le monde du travail que Spotify s’est fait remarquer. En effet, afin de gagner en efficacité et en compétitivité, les dirigeants ont mis en place une méthode managériale surprenante. Pour cela, la société vise à accorder une plus grande part de liberté à ses collaborateurs, en leur apportant de l’autonomie. Chez Spotify, les équipes n’ont pas la crainte de faire une erreur, si celle-ci n’est pas répétée. En effet, les dirigeants partent du principe que l’expérience est forgée par les erreurs.

De plus, faisant partie d’un environnement où la concurrence fait rage, Spotify pousse ses collaborateurs à innover en permanence. Ils ont alors mis en place une nouvelle méthode qui part du principe que le manager ne contrôle pas son service mais qu’il lui donne les moyens pour accomplir les différentes tâches à réaliser. C’est pour cela qu’une nouvelle façon d’appréhender la hiérarchie a été mise en place, concernant 60% des employés de Spotify.

 

 

Tribus, Chapters, Squads : bienvenue chez Spotify

Chez Spotify, les employés sont répartis de cette façon :

 

  • Les Tribus

Les collaborateurs sont regroupés dans des « tribus », de 40 à 130 personnes. Ces dernières se connaissent, ce qui implique que les informations peuvent circuler plus facilement, plus rapidement et surtout en toute transparence. Chaque tribu a son propre champ d’action : application, infrastructure, expérience utilisateur… Si les tribus deviennent trop importantes, elles se scindent mais leur organisation ne change pas.

 

  • Les Chapters et les Squads

Au sein d’une tribu, les collaborateurs partageant les mêmes compétences se regroupent en « chapters ». Régulièrement, ils échangent et parlent de leurs dossiers ou de problématiques rencontrées. Cette organisation permet alors de progresser plus rapidement. Dans chaque équipe, un « Chapter Lead » est nommé. Il est chargé d’animer le groupe et de s’assurer que tout se passe au mieux. Deuxièmement, si un nouveau projet naît, un « Product Owner » est alors choisi. En relation directe avec le « Chapter Lead », il crée des groupes en fonction des besoins du projet. Enfin, il peut piocher parmi les « chapters » qui feront partie de sa « squad » (brigade), composée de 6 à 12 personnes, amenées à gérer le projet.

 

  • Les Guildes

Vous pouvez alors vous poser cette question : les Tribus communiquent-elles ensemble ? Eh bien oui ! Spotify a réussi à décloisonner les tribus en créant des « guildes » : de larges groupes de personnes de tribus différentes qui souhaitent échanger leurs outils, pratiques ou procédures.

 

À lire aussi : Qu'est-ce qu'une entreprise libérée ?

 

 

Vous l’aurez compris, Spotify est un réel modèle managérial !

Les dernières actus