Qu'est-ce que XXE ?

XXE : Révolutionner la mise en relation entre freelances du numérique et entreprises

Rencontre avec Audrey, Digital Manager chez XXE. Elle nous explique la notion "d'entreprise étendue".

Hello Audrey, peux-tu te présenter ?

Bonjour Valentin ! Après avoir passé plusieurs années en agence de communication, j'ai rejoint il y a quelques mois l'équipe INOP'S et XXE. Mon rôle est de développer l'acquisition d'XXE et son empreinte digitale. Le digital, c'est mon dada depuis un moment maintenant. Même si je ne suis pas née digital native avec une tablette dans les mains, j'ai testé l'agilité de mes doigts sur un 3310 et une game boy avant de tweeter plus vite que mon ombre. Je parle de cette passion régulièrement sur Siecle Digital. J'avais une appétence de plus en plus dévorante pour l'esprit startup et il me tardait de trouver une aventure qui allait faire bouger les lignes. J'ai trouvé mon bonheur avec le projet XXE !
 

Peux-tu nous expliquer l'origine et les activités de XXE ?

XXE est une initiative du groupe INOP'S (qui met en relation les TPE/PME pure players du digital et les grands comptes). Lancée il y a 4 mois, XXE est une plateforme qui vise à révolutionner cette fois la relation entre les freelances du numérique et les entreprises de toutes tailles qui doivent relever le défi de la transformation digitale. Les entreprises font face à une pénurie de talents dans des expertises très pointues et le freelancing est une formidable opportunité pour trouver les expertises qui lui manquent et intégrer une ressource externe qui pourra apporter compétences et prises de recul aux équipes internes. XXE casse les codes des plateformes d'intermédiation de freelances classiques qui facturent une commission sur chaque transaction sans réelle valeur ajoutée.

Sur XXE, nous proposons une mise en relation gratuite, sans barrière et sans commission ! Nous développons également des services complémentaires premiums qui aideront in fine les entreprises et les freelances à mieux travailler ensemble.

En savoir plus sur l'entreprise étendue - Téléchargez le livre blanc "La révolution de l'entreprise étendue"

 

À 30 ans, tu fais partie de cette fameuse génération Y, une population qui a influé de nouvelles façons de travailler (slashing, meilleur équilibre vie pro/vie perso, freelancing, entrepreneuriat, etc.), comment observes-tu cela aujourd'hui ? Es-tu pour ?

Bien qu'elle soit souvent critiquée pour son manque de conformisme, je suis fière de faire partie de cette génération. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux défis et n'avons pas peur de l'inconnu. Nous sommes ouverts sur le monde et sommes par nature flexibles, prêts à travailler avec différentes cultures et modes de travail. C'est cette curiosité constante qui nous a fait embrasser le digital aussi rapidement et à découvrir tout de suite ses opportunités presque infinies. C'est pourquoi nous sommes en décalage avec certains types de management ou de contrats qui appartiennent au siècle dernier.

Nous ne sommes plus attirés par le CDI, mais par le sens d'un projet. Cette quête de sens pousse certains d'entre nous à abandonner des " bullshit jobs " pour lesquels ils avaient fait des études mais qui ne répondaient pas à leurs attentes. C'est la preuve d'un déséquilibre présent dans notre génération : la pression sociale qui nous pousse à suivre la voie du normalisme et des études, mais notre envie d'aventures et d'autonomie qui nous conduit finalement vers le nomadisme et l'entrepreneuriat ou le freelancing.

Bien souvent, un seul projet, même s'il est passionnant, ne nous suffit plus. D'où la croissance du slashing, comme bon nombre d'entre nous. Je suis pour ma part à la fois salariée au service des freelances, blogueuse, bénévole pour plusieurs associations, intervenante dans les écoles... Bien qu'on dise souvent que ma génération est égoïste (la faute aux selfies !) elle est au contraire très altruiste, car elle grandit en réseau. Son esprit communautaire est très marqué : pas étonnant que nous soyons la génération des réseaux sociaux et des flashmobs et que beaucoup de mon âge entreprennent dans l'ESS !  Nos compétences sont de véritables passerelles qui nous permettent de nous interconnecter et d'apprendre sans viser forcément le profit, mais le partage illimité dans cette sorte de village global.
 

Sur le plan pro, quels outils / apps utilises-tu au quotidien ? Ton petit plus pour être plus productive au quotidien ?

Toutes les apps réseaux sociaux bien sûr et Google Analytics. Bien qu'il soit en perte de vitesse, je suis encore une grande fan de Twitter. J'aime beaucoup suivre divers blogs pour être toujours au plus proche des actualités digitales et freelancing. Apprendre certaines techniques de growth hackers également, une communauté de passionnées qui n'hésitent pas à partager leurs best practices. Mais du coup cette veille quotidienne coupe parfois mon élan productif ! Si vous avez une combine pour être concentrée H24, je suis preneuse !
 

Pour toi c'est quoi le #TravaillerAutrement ? Qu'est-ce qu'il signifie ?

Travailler autrement, c'est casser les silos des entreprises, aller au-delà des frontières des statuts et des cases sociales que l'on se met de manière volontaire ou inconsciente. Travailler autrement, c'est pratiquer une autre sorte de management, donner la parole aux employés, les faire participer à la vie et aux décisions de l'entreprise.

Travailler autrement, c'est pouvoir travailler de n'importe où, mais sans non plus être isolé sur son canapé. C'est construire des ponts entre chaque individu, chaque compétence. C'est aussi travailler avec plus d'humanité, oublier les ambitions personnelles pour le bien commun. Ne plus évaluer individuellement les compétences d'une personne mais la cohésion du groupe.

Travailler autrement, c'est aussi travailler de manière plus éthique, plus écologique. Avec des équipes hétéroclites, désireuses d'échanger et d'apprendre, de former, de partager. Travailler autrement, c'est finalement ce que vous, Flexjob, vous proposez !
 

Quelle serait ton organisation du travail rêvée ?

Le fait de pouvoir travailler en parfaite autonomie, de travailler sur un projet passionnant qui apporte vraiment quelque chose à la société, de pouvoir être libre dans ma créativité et être force de proposition... d'avoir des horaires flexibles, des collègues cools et bienveillants toujours prêts à s'entraider... En gros mon organisation de travail actuelle !

La tendance au coworking et au nomadisme est aussi très tentante, mais elle doit être accessible à tous, aussi bien indépendant que salarié. En travaillant et cotoyant des freelances, j'apprends beaucoup de leurs parcours et de leurs expériences. C'est ça l'idée de l'entreprise étendue, pouvoir avoir une richesse interne en symbiose avec ce que peut nous apporter les regards et expertises extérieures.
 

Les dernières actus