Offre emploi cdi MinuteBuzz

À la découverte de... MinuteBuzz : Libérée et sans manager !

Morgan, COO chez MinuteBuzz nous parle d'organisation du travail, de management et de qualité de vie au bureau au sein de "The Happiest Start Up Ever".

 

Hello Morgan, peux-tu te présenter ?

Morgan Lecouflet, COO chez MinuteBuzz. Voici cinq ans que je fais partie de l'aventure. Aujourd'hui, je suis en soutien sur les équipes média, nos différentes verticales : MinuteBuzz, HERO, Superbon, Fraîches et TF1 ONE. J'ai la casquette contenu, qui chez MinuteBuzz, frise le XXL. Je suis essentiellement sur des sujets humains, dans la mesure où les équipes évoluent de manière assez autonome. Et je m'assure du bon déroulé des opérations, tant en termes de production qu'au niveau des process. Je me définis comme un “problem solver”.

 

Il existe peut-être encore quelques personnes qui ne vous connaissent pas :-) - MinuteBuzz c'est quoi exactement ?

Imaginez-vous devoir écrire des recettes de tarte au camembert alors que vous n'aimez pas le fromage, et que par-dessus le marché, la food ne vous intéresse pas plus que ça. Ça n'a pas de sens ! Ajoutez à cela une montée de pression du stress et des objectifs. C'est ainsi qu'on a commencé à s'intéresser au concept d'entreprise libérée.

En identifiant les passions et affinités des uns et des autres, on les a en fait libérés. Chacun a pu laisser s'exprimer son talent, son énergie et sa créativité. Se limiter à une fiche de poste est devenu désuet. Et d'une organisation par pôle métiers, on est passés à l'entreprise libérée, en plus petits pôles, et surtout répartis par marque. Ça a tout changé !

 

En tant qu’entreprise libérée, comment travaille t-on autrement chez MinuteBuzz ?

Chez MinuteBuzz, on encourage les salariés à apporter leurs idées et à être force de proposition. Notre modèle libéré nécessite une réelle autonomie de la part de chacun et une vraie exigence à plein de niveaux. Nous n’avons plus de managers depuis plus d’un an. Chaque équipe (appelée « squad ») a désigné son propre leader.

Le rôle de cette personne est de s’assurer que le groupe vit bien, que l’information circule parfaitement. C’est en quelque sorte un porte-parole et un point d’entrée bien identifié pour favoriser la communication inter-équipes.

On attache une réelle importance à ce que ce leader fasse l’unanimité. On nous demande souvent quelles différences il y a entre un manager et un leader. Il y en a deux essentiels. La première est la manière dont celui-ci a été « élu ». Un manager est désigné par la direction, un leader est désigné par son équipe. Et c’est parce qu’il est légitime aux yeux des collaborateurs avec lesquels il travaille au quotidien que ça fonctionne à merveille ! La deuxième est que le leader n’est pas responsable des objectifs de sa squad, il est responsable des gens qui sont responsables des objectifs. Chaque marque est une équipe composée de différents métiers : chef de projet, monteur créatif, social media manager, graphiste. Nous donnons la chance à des profils junior, c’est pourquoi nous avons décidé d’identifier des experts dans chacun de ces métiers. Ceux-ci tiennent des workshop pour assurer la transmission des compétences et du savoir-faire.

A l’inverse du système pyramidale, l’entreprise libérée est pour moi un modèle uniquement basé sur la confiance. J’aime souvent dire que la liberté entraîne la responsabilité..

À lire aussi : Entreprise libérée, tout ce qu’il faut savoir

 

Est-ce que MinuteBuzz a toujours été une entreprise libérée ? Si non, qu’est-ce qui a motivé ce changement ?

Il est important de rappeler qu’on ne devient pas une entreprise libérée du jour au lendemain. C’est avant tout une démarche de libération continue, qui évolue avec le temps. Nous avons opéré ce grand changement à l’approche de l’été 2016. Quelques mois après qu’on a commencé à créer les marques HERO (dédié à l’entertainment) et Superbon (sur le secteur food), les équipes de rédacteurs, de graphistes ou encore de vidéastes travaillaient sur les trois marques à la fois.

 

Quels sont vos arguments chez MinuteBuzz pour attirer de nouveaux talents ?

MinuteBuzz, c'est une boîte en hyper-croissance. On est en perpétuel changement et ça va très vite ! Si vous vous ennuyez dans votre boulot, que vous comptez les heures malgré le fait que vous terminez vos journées à 17H pétantes, venez sonner à notre porte (en vérité, y a pas de sonnette). Ici, vous ne verrez pas passer vos journées ! Si par ailleurs, ce qui vous plaît, c'est de tester des choses en permanence, on va être copains !

Cet été, on a lancé la marque Fraîches, verticale dédiée aux femmes et 100% productions originales. Les premiers résultats sont très encourageants et nous confortent dans l'idée d'accélérer sur la création. On a emménagé dans 1600m2 en " living office " avec des studios incroyables en plein milieu des open-spaces. On remarque aussi que la beauté de ces nouveaux locaux, si elle n'est certainement pas un argument de recrutement, est tout au moins un facteur d'enthousiasme non négligeable au moment de recevoir les candidats.  

 

À lire : Marque employeur : bien plus qu'un simple concept !

 

Est-ce que tu aurais un petit tips à donner aux futurs candidats pour qu'ils réussissent leur entretien d'embauche chez MinuteBuzz ?

Depuis notre move vers l'entreprise libérée, on reçoit des milliers de candidatures ! Il faut dire que nos effectifs ont doublé en quelques mois. Pour vous faire une idée, on a signé 40 CDI dans les 40 dernières semaines, soit un petit déjeuner de bienvenue tous les lundis depuis le 1er janvier ! Pour réussir son entretien ici, il faut surtout ne pas se mettre la pression. Ici, on ne triche pas, on ne joue pas un personnage.

Aujourd’hui, MinuteBuzz, c’est 70 salariés, avec autant de personnalités toutes plus différentes les unes que les autres. Et c’est exactement ça qu’on recherche.

Pour résumer, si je devais donner un conseils aux prochains candidats : faites-nous comprendre que MinuteBuzz est votre target, affichez une énergie positive et tentez de faire transparaître votre bienveillance. On aime se targuer d’être The Happiest Start Up Ever. 1% du chiffre d’affaires annuel est dédié au bonheur dans l’entreprise. On met donc un point d’honneur à ce que tout le monde ici se sente serein et comme à la maison. Après tout, on passe les 3/4 de sa vie au boulot. Autant y être bien !

 

Comment perçois-tu Flexjob et notre rôle ?

J’ai vraiment le sentiment que la nouvelle génération ne souhaite plus travailler dans les conditions traditionnelles telles qu’on les connaît, avec des responsables hiérarchiques, des processus de validation interminables et des plafonds de verre frustrants. Avec la montée en flèche des réseaux sociaux, ils sont conscients de ce qu’il y a ailleurs. Ils cherchent donc maintenant avant tout un job qui a du sens pour eux dans un environnement de travail bienveillant.

Flexjob, c’est la réponse à ce besoin. Le besoin d’évoluer dans un cadre peut-être plus sain, en tout cas plus adapté aux millennials.

Vous aussi postulez au sein d’entreprises innovantes !

Les dernières actus