Qui sont les nouveaux acteurs du CV 2.0 ?

Pourquoi le CV est-il en train de mourir ?

Le CV, comme tout outil, doit s'adapter aux avancées technologiques et à ses utilisateurs. Le CV traditionnel ne suffit plus : voyez-le comme le Minitel de cette décennie. Cet outil est menacé et la concurrence des candidatures multimédias et d'autres outils digitaux est de plus en plus présente !

 

Pourquoi le CV traditionnel ne suffit plus ?

Entre le Minitel de 1980 et l'iPhone 6s de 2015 par exemple, de grandes transformations ont été opérées et ces outils ont très peu de points communs tout en ayant des utilités similaires. Évidemment, le CV n'est pas encore aussi obsolète que le Minitel puisqu'il est toujours utilisé dans les processus de recrutement. Faute de mieux ?

Le CV traditionnel est un simple aperçu du parcours professionnel, plus au moins fidèle à la réalité en fonction du besoin. Sa véracité est d'autant plus importante qu'il est sensé représenter au mieux vos compétences et votre personne pour vous permettre de décrocher le sacro-saint 1er entretien. Mission qu'il ne remplit que très faiblement.

Le CV, outil ancestral pour les candidats d'aujourd'hui et véritable calvaire pour les recruteurs, est en train de mourir car il ne suffit plus aujourd'hui, ni à satisfaire la curiosité du recruteur ni à refléter la globalité du candidat ! De plus en plus de recruteurs ne le demandent que par formalité et se contentent d'attendre l'entretien de pré-qualification téléphonique. Sa fin est déjà entamée et tant mieux !

La lettre de motivation quant à elle n'est en grande majorité (64% des recruteurs sondés) même plus demandée. Ceci reflète la nécessité de faire évoluer et correspondre les outils de recrutement à notre marché et à nos besoins actuels.

Le recrutement nouvelle génération apporte de nombreux avantages que les méthodes de recrutement actuelles ne sont pas en mesure d'apporter, que ce soit pour les recruteurs ou pour les candidats.

89% des recruteurs ayant testé un outil de recrutement digital le préfèrent au processus classique !

 

Lettre de motivation : on a déjà sauté le pas !

 

Le profil interactif et multimédia : le successeur ?

Les nouveaux outils digitaux répondent à un besoin. Le taux de chômage dans l'union européenne s'élève à 9,6% à l'heure où j'écris ces lignes. Pour faire face à cette forte demande et concurrence sur le marché de l'emploi, il est essentiel de savoir utiliser ces outils qui mettent en valeur les compétences et la personnalité du candidat afin de se démarquer, tout en accélérant les processus de recrutement.

Le monde du travail et le salariat tel qu'on le connaît évoluent : l'entrepreneuriat, le système free-lance, le portage salarial, autant de nouvelles façons de travailler qui prennent de plus en plus de place et qui nécessite de devoir se vendre et se démarquer.

On remarque aujourd'hui l'essor de l'analyse de la personnalité, l'analyse prédictive ou encore la vidéo de présentation. Les recruteurs doivent muscler et moderniser leurs pratiques pour être capables en quelques minutes de déchiffrer la motivation et les réelles capacité d'un candidat. Améliorer la présélection à l'entrée du processus de recrutement est la solution la plus efficace pour booster l'efficacité de celui-ci.

À lire aussi : Comment travaille-t-on autrement chez ModuloTech ?

L'exemple de l'outil de gestion de candidatures multimédias Seeqle est frappant. Il permet de connaître le candidat avant même de le rencontrer grâce à ses outils innovants, de réduire par 3 la durée du processus de recrutement et d'amoindrir considérablement le risque d'effectuer un mauvais recrutement. N'oublions pas que le coût de perte de ce type d'erreur de casting est de 38 000€ en moyenne !

Le CV et la lettre de motivation c'est fini. Et ce n'est que le début !

Les dernières actus