Catégories Conseils, Télétravail

Télétravail : 5 arguments chocs pour persuader vos managers !


Comment faire du home-office ?

Aujourd’hui, le télétravail ne concerne que 12 % des travailleurs français, feriez-vous parti des prochains ? Voici 5 arguments pour convaincre votre boss et les managers que vous serez plus productif quelques jours chez vous chaque semaine.

Comment convaincre son employeur de pratiquer le télétravail ?

 

  • Supprimer les interminables trajets domicile-bureau chaque jour
  • Ne plus travailler dans un open-space bruyant et inconfortable
  • Améliorer sa productivité
  • Mieux gérer sa vie familiale et sa carrière professionnelle, etc.

Les raisons qui poussent les collaborateurs français à vouloir travailler en home-office, rien qu’une journée par semaine, sont nombreuses.

Les mentalités sont en train de changer, profitez donc du moment pour faire accepter votre envie à vos managers.

Selon CadreEmploi, 7 managers sur 10 se disent prêts à laisser les collaborateurs travailler à distance.

1. Prouvez que vous seriez plus productif

 

Le gain de productivité pourrait être le principal argument pouvant jouer en votre faveur.

Pour être concret, rappelez à votre employeur le temps perdu chaque jour dans les transports en commun (surtout en région parisienne).

Supprimer les trajets est directement synonyme de moins de stress et de fatigue de bon matin !

Parlez-lui également des pauses café et des discussions intempestives entre collègues qui sont des minutes perdues.

2. Rassurez-le sur vos horaires

 

L’une des principales craintes des employeurs et des managers de laisser leurs collaborateurs travailler à distance reste le manque de contrôle sur les horaires de travail.

Paradoxal lorsque l’on observe que les salariés sont seulement productifs 40 % de leur temps de travail journalier lorsque l’on enlève toutes les interruptions inopinées.

Pour le rassurer, soyez clairs sur vos horaires, expliquez quels seront vos horaires de disponibilités et vos conditions de travail.

3. Mettez en place une période de transition

 

Si vous voyez que vos managers ne sont toujours pas convaincus, proposez-leur de mettre en place une période de transition pour tester.

Définissez une période d’un mois par exemple, si votre travail reste aussi satisfaisant et que vos missions soient réalisées en temps et en heure, ils ne pourront alors plus refuser !

4. Restez en contact de vos collègues

 

Si le télétravail représente plusieurs jours voire la totalité de votre temps de travail, il ‘agit de ne pas tomber dans l’isolement et de conserver le contact avec tous ses collègues et collaborateurs.

Pour cela l’ère du digital nous offre de nombreux outils de communication et de messageries instantanées pour toujours garder le contact même à l’autre bout du monde.

Prévoyez également de participer à des réunions en confcall ou de revenir une demi-journée par semaine pour faire un point sur les dossiers en cours.

5. À la maison comme au bureau

 

Même si vous travaillez de chez vous, vous devez absolument vous créer un espace de travail et vous organiser !

Qui dit télétravail ne dit pas vous serez disponible 24h/24, comme dans un cadre de travail classique, vous devez vous fixer des horaires plus ou moins fixes et des pauses.

Il est important de mettre en place un espace de bureau au sein de son domicile pour se consacrer pleinement à ses missions sans être dérangé par toutes les nuisances possibles ou par une envie empressante de faire la vaisselle, oui travailler de chez soi peut nous pousser à faire de tâches ménagères au lieu de travailler. Est-ce que l’envie de faire la vaisselle vous est déjà apparue au bureau ?

Ne tomber pas dans le cliché du télétravailleur !

Est-ce que tout le monde est fait pour le télétravail ?

 

La réponse est non.

Malgré tous les avantages qu’offre le home-office,  travailler à distance n’est pas fait pour tout le monde.

Tout d’abord, il ne faut pas avoir peur de la solitude.

Si le silence vous pèse et que vous avez besoin de discuter toute la journée, vous êtes fait pour travailler dans un open-space. Les coups de téléphone, les collègues qui s’agitent, les discussions vous manqueront sûrement.

Ensuite, il faut être organisé et très rigoureux !

Le home-office est synonyme d’indépendance et de flexibilité. Mais cette flexibilité nécessite de la discipline. Si vous ne travaillez pas un matin pour une raison particulière, il faudra que vous rattrapiez vos heures pour ne pas vous mettre en retard sur les différentes missions à effectuer.

La discipline va de pair avec les responsabilités. Une fois chez vous, personne ne vous rappellera vos deadlines. Il faudra savoir faire la différence entre les tâches urgentes qui nécessiteront une réalisation directe et les tâches importantes.

Vous avez donc toutes les cartes en main pour demander à votre employeur de travailler à distance et lui prouver tous les avantages que nous venons de citer !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire