Catégories Conseils, Flexibilité du travail

5 questions à poser au recruteur pour évaluer la flexibilité de l’entreprise lors de l’entretien d’embauche


Comment savoir si ma future entreprise pratique le télétravail ?

Aujourd’hui c’est prouvé, les salariés, quel que soit leur secteur d’activité ou leur âge, veulent plus de flexibilité dans leur entreprise et un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle.

Les jeunes talents issus des générations Y et Z, les «millenials » privilégient davantage les conditions de travail au salaire.

La qualité de vie au travail et l’épanouissement sont devenus des points-clés pour attirer ces nouveaux jeunes collaborateurs.

Vous avez décroché un entretien d’embauche ?

Voici 5 questions à poser au recruteur pour connaître le niveau de flexibilité avant la prise de poste.

Comment évaluer l’équilibre entre travail et vie privée dans sa future entreprise ?

 

Ces questions vous permettront de créer un échange avec le recruteur en dehors des « questions types » posées à tous les candidats.

S’intéresser à la qualité de vie au travail de l’entreprise pourrait bien jouer en votre faveur et vous permettre de sortir du lot !

1. Comment est assuré l’équilibre entre travail et vie privée ?

 

La flexibilité du travail est une expression qui peut être interprétée de nombreuses manières.

La première question consiste à s’assurer qu’il existe vraiment une préoccupation de la part de l’entreprise sur l’équilibre entre vie perso et vie pro :

  • Proposez-vous du télétravail ?
  • Puis-je aménager mon emploi du temps avec des horaires flexibles ?

2. Comment se déroule une journée type ?

 

Cette question vous permettra d’obtenir un rapide aperçu sur la flexibilité de l’organisation.

Vous pouvez même demander au recruteur lui-même de vous raconter sa journée.

S’il vous annonce :

  • Arrivée au bureau tous les jours à 9h
  • Réunion de 9h20 à 11h
  • 11h04 : pause-café
  • 13h07 : pause-déjeuner
  • 14h07 : retour de pause-déjeuner
  • 18h12 : fin de journée

Méfiez-vous, il se peut que la flexibilité et l’équilibre ne soient pas forcément au rendez-vous dans cette entreprise.

3. Comment mesurez-vous la performance ?

 

Pour mesurer la performance de ses collaborateurs, on distingue deux types d’employeurs.

Ceux qui portent beaucoup d’importance au nombre d’heures travaillées, qui selon eux, sont synonymes de productivité. Il est possible que cette entreprise ne propose pas vraiment de flexibilité.

Les employeurs se focalisant sur la qualité du travail et l’accomplissement d’objectifs. Cet aspect managérial peut entraîner des heures supplémentaires de temps en temps pour respecter des délais, mais il est synonyme d’emploi du temps souple et aménageable.

4. Est-ce que votre entreprise propose une politique de télétravail ?

 

La pratique du télétravail est l’un des meilleurs critères pour s’assurer d’un bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle au sein de votre future entreprise.

Si vous nous lisez régulièrement, vous le savez déjà, le travail offre de nombreux avantages aux collaborateurs tout comme aux employeurs notamment sur le plan de la productivité et de l’efficacité.

Si le recruteur vous présente par exemple une convention de télétravail, vous savez que l’organisation a compris que la satisfaction de ses collaborateurs est la clé de la réussite.

5. Quelle est votre culture de travail ?

 

La culture de l’entreprise repose essentiellement sur les collaborateurs. Des salariés heureux et épanouis favoriseront la cohésion sociale au sein de l’organisation.

Pour favoriser un bon équilibre travail/vie personnelle, de plus en plus d’entreprises organisent des ateliers comme des team building ou des jeux voire même des sorties et des afterworks.

Petit bonus, voici la liste des 20 entreprises basées en France proposant le meilleur équilibre vie perso/vie pro selon les collaborateurs.

Les 20 entreprises basées en France offrant le meilleur équilibre travail/vie privée sont :

  • Pernod-Ricard : Note équilibre travail/privée : 4,6/5
  • Google : Note équilibre travail/privée : 4,6/5
  • Criteo : Note équilibre travail/privée : 4,3/5
  • Crédit Mutuel : Note équilibre travail/privée : 4,3/5
  • Amadeus : Note équilibre travail/privée : 4,2/5
  • Chanel : Note équilibre travail/privée : 4,2/5
  • Électricité de France : Note équilibre travail/privée : 4,2/5
  • ERDF : Note équilibre travail/privée : 4,2/5
  • AG2R La Mondiale : Note équilibre travail/privée : 4,2/5
  • Allianz : Note équilibre travail/privée : 4,1/5
  • Bull : Note équilibre travail/privée : 4,1/5
  • Generali : Note équilibre travail/privée : 4,1/5
  • Groupama : Note équilibre travail/privée : 4,1/5
  • Thomson Reuters : Note équilibre travail/privée : 4,1/5
  • Groupe Adéquat : Note équilibre travail/privée : 4,1/5
  • Hewlett-Packard : Note équilibre travail/privée : 4/5
  • Procter & Gamble : Note équilibre travail/privée : 4/5
  • Airbus Group : Note équilibre travail/privée : 4/5
  • CANAL+ : Note équilibre travail/privée : 4/5
  • STMicroelectonics : Note équilibre travail/privée : 4/5

Selon les données recueillies par Glassdoor, la note moyenne pour l’équilibre travail/vie privée toutes entreprises confondues pour 2016 est de 3,4/5. Cette note a peu évolué au cours des trois dernières années, avec une moyenne de 3,5/5 pour 2014 et de 3,4/5 pour 2015.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire