Catégories Conseils

5 conseils pour gérer sa carrière de freelance


5 conseils pour bien débuter en tant freelance !

Travailler en freelance a beaucoup d’avantages, à condition de savoir organiser ses journées et de savoir faire la distinction entre vie privée et obligations professionnelles. La majorité des freelancers travaillent de chez eux, ils pratiquent le home-office. Pour beaucoup, le statut freelance est synonyme de liberté totale : pas de partons, pas d’horaires, pas d’uniformes, etc. Oui c’est vrai mais il peut parfois être difficile de réussir à structurer un cadre de travail à son domicile. Un cadre de travail signifie aussi une mise en place d’horaires plus ou moins fixes, savoir faire la part des choses entre vie sociale et boulot peut être difficile en début de carrière. Voici 5 conseils destinés au freelancers pour réussir à travailler dans les meilleures conditions possibles !

Entre chez soi et les espaces de coworking

Beaucoup de salariés rêvent de travailler depuis leur domicile, le télétravail a beaucoup d’avantages mais également des désavantages. Les distractions sont présentes de partout et les freelance peuvent aussi vite tourner en rond et suffoquer, de quoi être beaucoup moins productif.

Afficher l'image d'origine

C’est pour cela qu’il peut être intéressant de changer d’environnement en allant travailler dans les espaces de coworking. Des lieux cosy et chaleureux accueillant des professionnels de divers horizons pour travailler. Ces espaces de travail se démocratisent de plus en plus, vous pouvez aussi rencontrer de nouvelles personnes et élargir votre réseau professionnel grâce aux espaces de travail partagés.

Ne pas rester en pyjama

Oui les freelance sont victimes de plusieurs clichés, notamment celui de bosser toute la journée en pyjama depuis leur lit. Il est important de se préparer comme ci on était attendu au bureau et ne pas enfiler des vêtements propres seulement quand vous avez un appel sur Skype ! Passer la journée en survêtement du dimanche fera que votre cerveau restera en mode repos et vous ne serez pas productif.

Se discipliner

Comme dans la plupart des cas, le freelance n’a pas vraiment de contraintes d’horaires, il est facile de succomber à la tentation de la touche « snooze » du réveil. Très mauvais idée, en tant que télétravailleur, être discipliné est très important pour ne pas se laisser dépasser par les missions et les attentes des clients. Mettez un réveil comme si vous deviez aller au bureau. Cette discipline va de même avec la motivation. Rester au lit toute la matinée ne vous motivera pas pour travailler.

Faire des pauses

Les freelancers et télétravailleurs ne sont pas soumis au rythme métro-boulot-dodo, même si ce statut est synonyme de liberté pour beaucoup, les freelancers peuvent vite oublier de faire des pauses. On travaille, on mange, on se divertit dans le même lieux, il est donc important de faire des pauses et de si possible s’aérer. Prendre l’air permettra au cerveau de se revigorer et donc d’être plus productif et efficace au retour.

En fonction de leurs contrats et de leurs missions, les freelance n’ont pas vraiment de vacances, en tout cas pas de vacances rémunérées comme pour un salarié classique. Qui dit vacances pour le freealance veut dire aussi pas de revenus, malgré cela, il est important de décrocher même le temps d’un petit week-end prolongé.

Ne pas oublier sa vie sociale

En tant que freelance et télétravailleurs, les salariés peuvent passer des journées entières à travailler sur un même projet sans vraiment prendre de pause et sortir s’aérer. Il est vrai que confortablement installé à son bureau, la motivation de sortir dehors s’échappe, notamment en hiver. Ils peuvent vite être sous l’eau enchaînant les projets et missions. Il est très important pour garder un bon équilibre de vie, de dire oui aux sorties, aller boire un café, manger au restaurant, aller à un concert une expo…

 

 

 

 

 

 

Toutes les occasions sont bonnes à prendre pour profiter d’une sortie en famille ou entre amis pour rester dynamique et faire la distinction entre le boulot et la vie sociale